RTBFPasser au contenu

Dans l'air du temps

"Les feuilles mortes" d'Yves Montand, une chanson qui nous ressemble

Le chanteur Yves Montand.

30 ans jour pour jour après la disparition d'Yves Montand, Réal revient sur les origines de la chanson "Les feuilles mortes", composée par Joseph Kosma avec des paroles de Jacques Prévert pour Roland Petit et devenu un tube international incontournable sous le nom "Autumn Leaves". Un succès retentissant, mais qui n'a pourtant pas été connu dès sa création...

C'est au moment de la fin de la seconde guerre mondiale, en 1945, que la chanson apparaît, dans le cadre du Ballet "Rendez-vous" du chorégraphe et danseur français Roland Petit. C'est Joseph Kosma qui compose le thème sur un texte de Jacques Prévert, en s'inspirant de l'un des "Poèmes d'Octobre" de Jules Massenet composé en 1876 : "Qu'importe que l'hiver", dans laquelle on retrouve déjà la mélodie de la phrase "C'est une chanson qui nous ressemble".

Loading...

Kosma, élève de Bartok qui travaille en Allemagne avec Kurt Weil et Bertold Brecht, est effrayé par le climat politique de l’Allemagne des années 30. Et c’est en s’installant à Paris sans parler un mot de français qu’il rencontre Prévert chez un producteur de cinéma. Ils s'entendent immédiatement et partent ensemble à la conquête du terrain offert par le tout nouveau cinéma parlant. Leurs collaborations fait ses preuves sur la grande toile et au cœur des cabarets de Montmartre, mais la guerre sépare les deux artistes, puisque Kosma, juif hongrois, doit se cacher et travailler à sa musique clandestinement.

Un échec retentissant

Ils se retrouvent tous les deux après la guerre, plus amis que jamais, et répondent à l’appel de Carné pour écrire les chansons de son nouveau film "Les portes de la nuit". Mais la chanson est mal mise en valeur dans le film : la chanson est tournée dans un bar avec du bruit de vaisselle en arrière-plan. 

Le film est un échec retentissant et la chanson aurait pu sombrer dans l'oubli comme tant d'autres... Mais Yves Montand, qui est une star montante du music hall, insiste pour la reprendre dans son tour de chant. Et pourtant, une fois encore, le public n'adhère pas, peu séduit par sa rythmique et son écriture particulières, si bien que la chanson est même sifflée et huée. Mais Yves Montand persiste, et après de premiers enregistrement par Cora Vocaire et Jacques Douai, le chanteur l'enregistre à son tour.

Loading...

Un tube aux multiples reprises

Et cela prend. Nous sommes en 1949 et "Les feuilles mortes" connaissent enfin un succès populaire qui devient très vite international. Très vite, Johnny Mercer la traduit en anglais sous le titre "Autumn Leaves". Un titre qui sera aussi interprété par Nat King Cole, Frank Sinatra, Barbara Streisand, Grace Jones, Louis Armostrong, Chet Baker, mais aussi des chanteurs de country comme Willie Nelson, des latins comme Ray Barretto, des musiciens classiques comme Yehudi Menuhin, des divas, des groupes de rock. Sans oublier les innombrables reprises par des artistes français.

Loading...

Aujourd'hui encore, c'est l'une des chansons qui génère le plus de droits d'auteurs dans le monde. Il n'en existe pas moins de 600 interprétations différentes. Elle est devenue elle-même une source d'inspiration, puisque Gainsbourg compose une chanson qui lui rend hommage. 

Dans l'Air du temps

Une chanson qui nous ressemble

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

22 févr. 2022 à 11:24
9 min
15 févr. 2022 à 09:19
11 min

Articles recommandés pour vous