Coupe du Monde 2022

Les fans belges regarderont-ils le Mondial 2022 ? "C’est un évènement exceptionnel… mais on sait qu’il y a eu beaucoup de morts"

Les Diables Rouges s'envoleront pour le Mondial dans moins de deux mois

© © Tous droits réservés

Droits humains bafoués, nombreux décès sur les chantiers de construction, aberrations écologiques plus que flagrantes : la Coupe du monde 2022, qui se tiendra au Qatar à partir de la mi-novembre, fait beaucoup parler d’elle.

Nous sommes allés à la rencontre de supporters belges en marge du match entre les Diables Rouges et le pays de Galles en Ligue des Nations.

"Je trouve cela stupide de faire le Mondial dans ce pays. Je suis gêné par les discriminations qui s’y déroulent. Et quand on sait les milliers de morts sur les chantiers de construction…", introduit Laurent, 54 ans.

"Je ne suis pas pour l’attribution au Qatar, mais je reste un amoureux du football. Je compte regarder les matches, du moins ceux de notre équipe belge, mais beaucoup moins de rencontres que d’habitude. En général, j’essaie de suivre un maximum de matches, d’autant que j’apprécie les petites équipes qui apportent un vent de fraicheur dans une compétition de cette ampleur. Je pense me contenter des rencontres des Belges cette fois", poursuit-il.

Un boycott complet ne semble pas être la voie privilégiée par les fans rencontrés. "Je suis généralement attentive aux résultats des Diables et à ceux des grandes équipes dans les grandes compétitions. L’atmosphère dans une Coupe du monde, c’est grandiose. Au vu des informations liées à l’organisation de ce Mondial, je vais uniquement regarder l’équipe belge", assure de son côté Sharon, 45 ans.

Et Karine, 56 ans, d’embrayer : "La Coupe du monde, c’est un évènement exceptionnel. Il est plus que dommage que cette organisation ait mis de côté l’environnement et les droits sur les chantiers. C’est perturbant de se dire que toute l’attention mondiale va être posée sur des endroits où on sait qu’il y a eu beaucoup de morts. Je regarde très souvent du football et je vais continuer de le faire durant lors de ce Mondial."

Même s’il est un grand fan du ballon rond et des grandes stars du foot, Christophe, 27 ans, préfère rester réaliste : "Boycotter totalement un évènement comme celui-là, c’est impossible je pense. On va en entendre parler partout, à gauche, à droite, du matin au soir. Le marketing fera son travail comme d’habitude. L’idéal, ce serait qu’on tire les leçons de cette déplorable attribution et qu’on soit beaucoup plus attentif à l’avenir, en imposant par exemple des critères plus exigeants."

Le Mondial qatari débutera le dimanche 20 novembre. La finale de la compétition aura lieu le dimanche 18 décembre.

La Belgique s'impose face au pays de Galles

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Roberto Martinez avant Pays-Bas – Belgique : "Pour le moment, c’est impossible de savoir qui sera dans les 26"

Diables Rouges

Articles recommandés pour vous