RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Amérique du Nord

Les États-Unis vont lever les restrictions à l’immigration mises en place avec la pandémie de coronavirus

À la frontière avec les Etats-Unis à Tijuana.

Les États-Unis ont annoncé vendredi la levée prochaine de restrictions à l’immigration mises en place au début de la pandémie, une mesure qui devrait accroître les arrivées de migrants à leur frontière sud, déjà à un niveau historique.

Le dispositif dit "Title 42", qui permet depuis deux ans l’expulsion immédiate des migrants arrêtés à la frontière, sera levé le 23 mai, a indiqué dans un communiqué le ministre de la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas.

"Nous savons que les passeurs vont propager des fausses informations pour prendre avantage des migrants vulnérables", a-t-il ajouté. Mais, "soyons clairs : ceux qui n’ont pas de base légale pour rester aux États-Unis seront expulsés".

Le gouvernement a "une stratégie pour gérer toute augmentation potentielle du nombre de migrants arrêtés à la frontière", a-t-il poursuivi.

La crise à la frontière va bientôt lourdement empirer

Six cents agents ont déjà été redéployés à la frontière pour traiter les dossiers des arrivants, évaluer leurs demandes d’asile et expulser rapidement ceux qui ne sont pas éligibles, a-t-il précisé. D’autres hausses des effectifs auront lieu "selon les besoins".

Les républicains, qui accusent sans relâche le président démocrate Joe Biden d’avoir créé une "catastrophe humanitaire" dans le sud du pays, ont immédiatement réagi. "La crise à la frontière va bientôt lourdement empirer", ont-ils écrit sur Twitter.

Les gardes-frontières américains ont procédé à 1,7 million d’interpellations de migrants à la frontière sud au cours de l’année fiscale écoulée, le nombre le plus élevé jamais enregistré.

 

Sur le même sujet

Les États-Unis mettent fin à des mesures migratoires contestées de Trump

Monde Amérique du Nord

Aux Etats-Unis, le Texas construit son propre "mur" à la frontière avec le Mexique

Monde

Articles recommandés pour vous