RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Les états généraux de la police remettent leurs premières recommandations

10 mai 2022 à 12:09Temps de lecture1 min
Par Belga

Les états généraux de la police (Segpol) ont remis mardi leurs premières recommandations pour une police moderne à la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden. L'objectif est de jeter les bases d'une police du futur répondant aux enjeux d'une société belge en évolution constante.

La question de l'amélioration des relations entre citoyens et forces de l'ordre est au cœur des recommandations formulées par plusieurs associations comme le Centre d'études sur la Police (CEP) et le Circle of Police Leadership Belgium (CPL). Une action de sensibilisation est notamment préconisée pour mieux informer les citoyens sur leurs droits et devoirs lors d'interventions de police.

"Nous avons vu au cours des derniers mois, particulièrement pendant la pandémie, qu'il y avait des tensions entre la police et les citoyens. Cela a beaucoup à voir avec le fait d'être insuffisamment informé", note la ministre de l'Intérieur. "Apprendre à mieux se connaître et faire preuve de respect mutuel est extrêmement important. L'ouverture de la police est également cruciale."

Meilleure coordination

Le rapport mentionne en outre la nécessité d'améliorer la coordination entre les services locaux et les unités spécialisées de la police. En outre, la recherche montre que les fusions entre certaines zones de police a des conséquences positives sur l'organisation des services.

Ces derniers mois, l'un des groupes de travail a également mené une réflexion critique sur le fonctionnement de base de la police. L'une de leurs recommandations est qu'il ne devrait pas seulement être évalué sur la base de critères quantitatifs, mais aussi sur la base de la qualité des services.

Les conclusions finales de ces états généraux, lancés officiellement en mai 2021, devraient être remises à Annelies Verlinden en mars 2023. "L'objectif du Segpol est de recueillir "le plus d'idées, d'initiatives, de leçons possibles et puis de les traduire en recommandations", soulignait la ministre lors du lancement des états généraux.

 

Articles recommandés pour vous