L'agenda Ciné

"Les Enfants des autres", un film de Rebecca Zlotowski avec la formidable Virginie Efira, Roschdy Zem et Chiara Mastroiani

© Copyright Les films Velvet - George Lechaptois

20 sept. 2022 à 04:00Temps de lecture2 min
Par L'Agenda Ciné

« Au-delà de cette limite, votre ticket n’est plus valable »

Rachel, célibataire, est prof de Français dans un lycée parisien. Bien dans son travail, bien dans sa vie, elle peut compter sur l’amour de son père et de sa jeune sœur, et l’amitié de son ex dont elle est séparée depuis huit ans. Seule ombre au tableau, ce rendez-vous manqué avec la maternité et cette avancée en âge qui lui rappelle que le temps est compté si elle veut un enfant. Mais l’arrivée d’Ali dans sa vie pourrait bien combler ce manque. Ce designer automobile dont elle est tombée amoureuse a une petite fille de quatre ans et demi, Leïla, fruit de son amour avec Alice, sa compagne qui l’a quittée. Tout en gardant secrètement espoir de tomber enceinte d’Ali, Rachel s’attache très vite à cette gamine…

© Copyright Les films Velvet - George Lechaptois

Mère intérimaire

Belle Épine, Grand Central, Une fille facile … la filmographie de Rebecca Zlotowski est peuplée de beaux portraits de femmes. Des femmes de leur temps, amoureuses, affranchies, volontaires, indépendantes. Le cas encore pour Les Enfants des autres, son cinquième film. Avec ceci de particulier qu’avec le personnage de Rachel, elle s’attache à la figure de la belle-mère. Une figure souvent caricaturée, maltraitée et reléguée au second plan.

Ici, point de marâtre, mais une femme joyeuse, chaleureuse et amoureuse qui, en s’occupant de la fille d’une autre comme une mère aimante le ferait (celle qu’elle n’a pas été dans sa chair) et en s’attachant à elle, finit par ne plus s’y retrouver.

Une femme " ordinaire " que la réalisatrice saisit dans toute sa complexité. Cette justesse du personnage et des situations qui touche au cœur, on le doit aussi à la formidable interprétation de Virginie Efira. Elle trouve là l’un de ses plus beaux rôles… ce que l’on avait déjà pu dire précédemment pour Revoir Paris !

La cinéaste la filme sous toutes les coutures, sans fard, dans ses bons comme dans ses mauvais jours. Difficile alors de ne pas s’identifier à Rachel et de ne pas partager ce qu’elle traverse : cette place ingrate et inconfortable qu’elle occupe (" Je resterai une figurante "), ce tic-tac infernal de l’horloge biologique qui la rattrape et qui pose la grande inégalité entre les hommes et les femmes.

Autour de Virginie, Roschdy Zem et Chiara Mastroianni, notamment, livrent cette même finesse de jeu autour de la petite Callie Ferreira-Goncalves dans le rôle de Leila, confondante de naturelle.

 

Avec Les Enfants des autres Rebecca Zlotowski a réalisé le film qu’elle avait envie de voir… on ne doute pas qu’à votre tour vous aurez envie de le voir !

Articles recommandés pour vous