RTBFPasser au contenu

Societe

Les Émirats interdisent la possession d'animaux sauvages

Les Émirats interdisent la possession d'animaux sauvages
04 janv. 2017 à 13:01 - mise à jour 04 janv. 2017 à 13:011 min
Par Belga

Les autorités des Émirats arabes unis ont interdit la possession d'animaux sauvages dans ce pays du Golfe où des léopards, des lions ou des guépards sont élevés par des particuliers, a rapporté mercredi la presse.

La nouvelle loi interdit la transaction ou la possession de "toutes les espèces d'animaux sauvages et domestiques mais dangereux", indique le quotidien Gulf News, ajoutant que seuls les zoos, les parcs naturels, les cirques et les centres d'élevage et de recherche peuvent les garder.

Quiconque sort en public avec un léopard, un guépard ou tout autre type d'animal exotique sera condamné à une peine de prison allant jusqu'à six mois et à une amende

"Quiconque sort en public avec un léopard, un guépard ou tout autre type d'animal exotique sera condamné à une peine de prison allant jusqu'à six mois et à une amende" allant jusqu'à 500 000 dirhams (130 000 euros), précise le journal.

Ceux qui utilisent des animaux sauvages pour "terroriser" d'autres personnes seront passibles d'une peine de prison ou d'une amende allant jusqu'à 700 000 dirhams (182 000 euros), rapporte pour sa part le quotidien Al-Ittihad.

Pas de laisse, 26 000 euros

Des images choquantes postées sur des réseaux sociaux montrent des habitants des Émirats et d'autres monarchies du Golfe jouant dans leurs jardins privés avec des lions et des léopards domestiqués.

Par ailleurs, la nouvelle loi oblige les propriétaires de chiens d'obtenir un permis pour leurs animaux et de les garder en laisse en public, sous peine d'une amende de 100 000 dirhams (26 000 euros).

Articles recommandés pour vous