Les dons des entreprises aux banques alimentaires seront encouragés fiscalement

Dans un entrepôt d'une banque alimentaire
17 nov. 2020 à 13:47 - mise à jour 17 nov. 2020 à 13:47Temps de lecture1 min
Par Belga

Les entreprises qui entendent offrir leurs surplus ou produits non-calibrés à des associations caritatives ou des banques alimentaires pourront déduire fiscalement les frais associés à ces opérations (frais de transport,...), a annoncé mardi le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V).

Avec cette mesure, le gouvernement veut encourager les dons auprès des banques alimentaires et des associations, grandement sollicitées cette année avec la crise actuelle.

A l'heure actuelle, il est bien souvent financièrement plus intéressant pour un commerçant de jeter ses surplus que de les offrir.

"Les coûts liés aux dons, comme les frais de transport par exemple, sont en effet à charge du donneur", explique Dominique Michel (Comeos). "Il y a peu, j'étais en contact avec un commerçant qui devait détruire des milliers de pantalons car ça lui coûtait plus cher de les offrir".


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Pour éviter pareille situation, le gouvernement entend donc rendre ces frais fiscalement déductibles. Cet avantage vient s'ajouter à la mesure de récupération la TVA introduite il y a plusieurs années déjà.

Aide alimentaire: JT du 17/11/2020

Aide alimentaire : Diminution des donateurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous