C'est vous qui le dites

Les débats de présidents de partis dans les médias, ça a de l’intérêt pour vous ?

© Tous droits réservés

21 oct. 2022 à 09:29Temps de lecture1 min
Par C'est vous qui le dites

Paul Magnette n’apprécie pas les débats de présidents de partis dans les médias. Le Président du PS était il y a quelques jours sur le plateau de QR Le Débat sur La Une pour un grand débat avec les autres présidents de partis mais dans la presse aujourd’hui il explique à quel point il n’aime pas cet exercice expliquant que ça part souvent en cacahuète, que ça donne une image épouvantable de la politique. Il estime que ça n’a aucun intérêt et dit qu’il préférerait ne pas y aller.

Pour vous, ça a de l’intérêt ? C’est la question que l’on vous posait ce matin sur "c’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…
© Tous droits réservés

"Inintéressant pour le public"

Frédéric, un auditeur de Jurbise, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Ces débats n’ont aucun intérêt quand ils dérapent et que les politiques se lancent des invectives, c’est inintéressant pour le public. Quand on s’est mis d’accord sur un programme, il est hors de question de revenir et d’en discuter à nouveau. Je peux comprendre que chacun ait sa sensibilité politique et défende son avis, mais c’est inacceptable de se détruire en public, il faut des échanges corrects. Quand il y a débat, je coupe la télévision."

© Belga

"On se croirait à l’école maternelle"

À Charleroi, Marc nous partage son avis : "C’est un exercice révélateur où tout le monde s’interrompt et crie, on se croirait à l’école maternelle. Je ne pensais pas que c’était lamentable à ce point-là. Cependant, il faut bien montrer ces débats politiques. Mais tout ce qu’on remarque, c’est que les citoyens sont les seuls à souffrir en Belgique, car nous sommes obligés de payer leurs bêtises."

© Tous droits réservés

"Ils n’apportent aucune conclusion"

Le débat se termine à Mons avec Anne : "J’adore ces débats politiques, mais il n’y a aucune solution pour les citoyens qui s’en dégagent. Ils se tapent sur le nez et n’apportent aucune conclusion. Ce serait bien que les citoyens puissent les interloquer, ce serait plus dynamique et ils seraient obligés de répondre à nos questions. J’aime voir les réactions de chaque représentant de parti."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous