RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Critiques d'Hugues Dayez

Les critiques d’Hugues Dayez : "Coupez !", un film pastiche plein de bonnes surprises signé Michel Hazanavicius

Les critiques d'Hugues Dayez - "Coupez!" de Michel Hazanavicius

Extrait de Matin Première

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cette comédie, "Coupez !", parodie de film de zombie et remake librement inspiré d’un film japonais par Michel Hazanavicius, a fait l’ouverture du Festival de Cannes, en mai, et également celle du Festival de Bruxelles, la semaine dernière.

Coupez !

L'affiche de "Coupez!"

"Coupez !" est une comédie sur le cinéma, sorte de version potache made in 2022 d’un genre très spécifique – la chronique d’un tournage – , genre marqué par des chefs-d’œuvre comme le mythique "La nuit américaine" de Truffaut.

Soit l’histoire de Rémi (Romain Duris), réalisateur malchanceux qui se voit confier une commande par des investisseurs japonais : mettre en scène, en un seul plan-séquence, un film de zombie de 30 minutes qui sera diffusé en direct sur une plateforme de streaming. "Coupez !" démarre par la vision dudit moyen-métrage, truffé de défauts et de longueurs… Ensuite, l’action nous transporte en flash-back dans la préproduction et le "making of" de ce film improbable. C’est alors que le film monte en puissance, et devient de plus en plus désopilant. Duris – pas toujours convaincant dans le registre de la comédie – est ici bien à sa place, très joliment entouré par Bérénice Béjo et Grégory Gadebois. Hazanavicius ne cache pas son admiration pour l’inventivité du film original japonais, et réussit avec ce remake très personnel une comédie qui tranche salutairement avec les habituelles grosses "komédies" françaises.

COUPEZ ! de Michel Hazanavicius

La bande-annonce

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Autres sorties de la semaine, "Je suis ton homme" (Ich bin dein Mensch), une autre comédie qui revisite le vieux thème de l’androïde domestique, et "Les goûts et les couleurs" de Michel Leclerc, sur le thème de l’héritage artistique.

Articles recommandés pour vous