RTBFPasser au contenu

Festival de Cannes

Les critiques d’Hugues Dayez à Cannes : "Nostalgia", le seul film 100% italien de la compétition

Le réalisateur Mario Martone à Cannes

Si l’on exclut "Le otto montagne", film tourné en Italie par le duo belge Félix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch, "Nostalgia" est le seul film authentiquement italien de la sélection cannoise, montré hier en fin de soirée.

Le réalisateur Mario Martone et le casting de "Nostalgia" en haut des marches à Cannes
Le réalisateur Mario Martone et le casting de "Nostalgia" en haut des marches à Cannes © Tous droits réservés

Nostalgia

L'affiche de "Nostalgia"

Il est signé Mario Martone, cinéaste prolifique, habitué de la Mostra de Venise, mais dont les films sortent rarement chez nous – la distribution du cinéma italien dans les pays d’Europe est d’ailleurs devenue totalement erratique ces dernières années. Natif de Naples, Martone raconte dans "Nostalgia" un retour au pays : Felice, la cinquantaine, a quitté sa ville dès l’adolescence, a baroudé pour finir par s’installer comme entrepreneur au Caire. Il revient à Naples revoir sa vieille maman, et découvre, déçu, que celle-ci a vendu l’appartement familial. Passé l’émotion des retrouvailles, Felice semble chercher d’autres réponses dans ce pèlerinage dans sa ville et dans son passé… Mais lesquelles ?

Sans jamais user du procédé facile des flash-back, Martone parvient à faire ressentir le poids des souvenirs dans l’humeur de son personnage principal. Pierfrancesco Favino, star en Italie (qu’on a vu dans "Le traître" de Marco Bellochio, entre autres) joue à l’économie et traduit bien la nostalgie poisseuse qui envahit son personnage. Si la première partie du film est délicatement émouvante – les scènes de Felice avec sa vieille "Mamma" sont magnifiques – , la seconde, qui explique au spectateur les raisons de ce retour à Naples, est un peu plus prévisible.

Mais le festival, qui avait pris l’habitude de n’inviter que Nanni Moretti ou Matteo Garrone dans la compétition, a bien fait de convier Mario Martone pour représenter le cinéma de la Péninsule.

Loading...

Sur le même sujet

29 mai 2022 à 08:45
2 min
24 mai 2022 à 15:10
1 min

Articles recommandés pour vous