RTBFPasser au contenu

Critiques d'Hugues Dayez

Les critiques d'Hugues Dayez - mercredi 6 janvier

Les critiques d'Hugues Dayez - mercredi 6 janvier

extrait de Matin Première

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Deux films pour bien commencer l'année 2016, le nouveau Quentin Tarantino, "Les Huit Salopards", un long huis-clos de trois heures, et "Demain", un documentaire signé Cyril Dion et Mélanie Laurent, clair, pédagogique dans le plus noble sens du terme, jamais ennuyeux..

Les huit salopards ("The hateful eight")

Pour son huitième long-métrage, le wonderboy du cinéma américain aborde le western et se permet quelques coquetteries : tournage en 70 mm Panavision, partition du vétéran Ennio Morricone… Tout ça pour quoi ? Un long huis-clos de trois heures.

Deux chasseurs de primes (Samuel Jackson et Kurt Russell) se retrouvent bloqués par le blizzard et obligés de se réfugier dans un relais de diligence… Là, surprise : la patronne des lieux est absente, et le relais est envahi par des individus louches. Commence alors une grande partie de bluff entre les différents protagonistes…

Sur le plan esthétique, pas de surprise : Tarantino lorgne du côté de Sergio Leone – l’appel à Morricone pour la B.O en témoigne. Côté intrigue, c’est un peu " Les dix petits nègres " au Far West : dans ce huis-clos très théâtral, le spectateur attend la prochaine victime. Que les fans de Quentin se rassurent : ils auront leur lot de bain de sang et de têtes qui explosent. Les autres – dont je fais partie, faut-il le préciser ? – risquent de s’ennuyer ferme en compagnie de ces " huit salopards " : le film est statique, verbeux, inutilement long, et ressemble à un exercice de style quasi masturbatoire, car Tarantino s’excite à filmer tous les clichés du western qui ont nourri sa jeunesse. Tant mieux pour lui s’il se fait plaisir, mais, crénom, qu’est-ce que c’est creux et inutile !

Les 8 Salopards Bande Annonce Officielle VF HD 2016

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Demain

Le constat est là : la planète Terre va mal, les ressources naturelles s’épuisent, les générations futures sont en danger. Cyril Dion, ancien responsable d’une ONG et Mélanie Laurent, actrice française bien connue, ont décidé de faire leur baluchon et de parcourir le monde pour rencontrer des auteurs d’initiatives originales, inventeurs d’alternatives à notre actuelle société de consommation, qu’il s’agisse de fermes urbaines, d’usine de recyclage de déchets ou d’entreprises respectueuses de l’environnement…

"Demain" évite tous les pièges : pas de discours donneur de leçon, pas de ton péremptoire… Au contraire, c’est un voyage plein d’humour et d’optimisme, structuré en cinq chapitres : l’agriculture, l’énergie, l’économie, la politique, l’éducation. C’est clair, pédagogique dans le plus noble sens du terme, jamais ennuyeux, truffé de belles surprises. Bref, "Demain", c’est une bonne façon de démarrer 2016 pour échapper à la sinistrose ambiante.

DEMAIN Bande Annonce (Mélanie Laurent - 2015)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous