Chroniques

Les coulisses du pouvoir

Les coulisses du pouvoir

© Tous droits réservés

30 mai 2016 à 07:50Temps de lecture1 min
Par Bertrand Henne

A ce stade, ce n’est qu’un effet d’annonce. Il n’y a pas de calendrier, pas de stratégie de mise en oeuvre. C’est donc une idée lancée, pour nourrir le débat, pour tenter aussi de faire baisser la pression politique du moment. Cela reste un concept vague. Charles Michel n’a par exemple pas détaillé ce sur quoi il voudrait faire un référendum. Des grandes questions de société il y en a à la pelle. Le service minimum ou la pension à 67 ans, la laïcité, les quotas de réfugiés ? Prudence de sioux comme disait Willy Claes... Cela sent juste la petite idée de fin d’interview…

Il y a en outre un autre problème, c’est qu’en Belgique le référendum est interdit…

Pour être précis voici ce que dit le CRISP : le référendum n'étant pas prévu par la Constitution, on considère qu'il est interdit en Belgique, à la différence de la consultation populaire qui est autorisée à certains niveaux de pouvoir. Vous allez me dire c’est un détail, la constitution de ce pays a été tripatouillée dans tous les sens, vous n'aurez pas tort. Mais le référendum pose d’immenses problèmes de division communautaire en cas de résultats divergents entre nord et sud. Tout le monde se rappelle le psychodrame autour du retour du roi Léopold 3.

C’est une idée défendue de longue date par les libéraux…

Des libéraux adeptes de la démocratie directe. Et on peut la replacer cette idée dans un momentum favorable au renouveau de la démocratie. Récemment, Elio di Rupo voulait lui aussi rendre la parole au peuple avec une convention citoyenne autour de la neutralité de l’Etat. A l’époque, Olivier Chastel pour le MR avait sèchement fermé la porte à l’idée en estimant je cite “pas besoin d’une convention pour se forger une idée des valeurs que nous défendons”. Ce raisonnement emporta aussi au passage l'idée de Charles Michel... Comme quoi à ce stade, ces petites idées sont rarement plus que des positionnement politiques de court terme. Elle montre surtout qu’une partie de la classe politique en vient à douter de sa propre légitimité...

Les coulisses du pouvoir

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous