RTBFPasser au contenu
Rechercher

Pleine page de pub dans le New York Times pour les contestataires turcs

Les contestataires turcs ont pris une pleine page de publicité dans le New York Times
07 juin 2013 à 15:41 - mise à jour 07 juin 2013 à 16:46Temps de lecture1 min
Par Belga News

"La population de Turquie a parlé, nous ne serons pas oppressés", affirme cette publicité, dont le titre disparaît partiellement derrière la fumée d'un gaz lacrymogène.

"Durant les dix ans au pouvoir du Premier ministre Erdogan, nous avons vu l'érosion constante de nos droits civiques et de nos libertés. Les arrestations de nombreux journalistes, artistes et élus, et les restrictions sur la liberté d'expression, les droits des femmes et des minorités, montrent que le parti au pouvoir n'est pas sérieux sur la démocratie", ajoutent les auteurs du texte, qui se disent solidaires des "citoyens ordinaires qui protestent" en Turquie.

Ils demandent "la fin de la brutalité policière (...) une presse libre (...) un dialogue démocratique ouvert (...) et une enquête sur les abus de pouvoir récents du gouvernement qui a conduit à la mort d'innocents".

La publicité, signée "Gezi Democracy Movement", du nom du parc d'Istanbul où la contestation a démarré il y a une semaine avant de s'étendre dans le pays, a été payée par une collecte de fonds sur internet, qui en cinq jours a permis de récolter 102 000 dollars, le double de ce qui était espéré.

Plus de 2500 personnes ont contribué, précisent ses organisateurs, l'immense majorité pour des sommes ne dépassant pas 50 dollars.


Belga

Sur le même sujet

Une étudiante française arrêtée en Turquie menacée d'expulsion

Monde

Turquie: les touristes belges appelés à la vigilance

Articles recommandés pour vous