Cyclisme

Les chiffres historiques du sacre de Remco Evenepoel : complet comme Hinault, jeune comme Armstrong

Mondiaux de cyclisme : Remco Evenepoel sacré champion du monde au terme d'un raid solitaire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 sept. 2022 à 09:30Temps de lecture1 min
Par Lancelot Meulewaeter

La victoire de Remco Evenepoel aux championnats du monde de cyclisme sur route a fait rentrer le Brabançon dans les livres d’histoire. Voici quelques chiffres pour prendre la mesure de l’exploit réalisé par le coureur belge.

Il est le premier à faire le doublé Vuelta – Championnats du monde

On aurait pu le croire fatigué après sa victoire sur les routes du tour d’Espagne. Sans même prendre le temps de revenir en Belgique, Evenepoel a pris le premier vol vers Sydney au lendemain de son sacre ibérique. Sur place, il a décroché la médaille de bronze sur l’épreuve en contre-la-montre, et la victoire dans la course en ligne. Un doublé Vuelta-Championnats du monde est tout simplement inédit.

Premier triplé Monument – Grand Tour – Championnats du monde depuis 1980

Un triplé monument du cyclisme – grand tour – maillot de champion du monde n’avait plus été réalisé depuis 1980. A l’époque, c’était Bernard Hinault qui avait réussi cet exploit. Le Français avait lui aussi remporté Liège-Bastogne-Liège, ainsi que le Giro et le maillot arc-en-ciel. Remco s’inscrit donc dans la lignée d’un des plus grands coureurs de tous les temps.

Le plus jeune champion du monde depuis Armstrong

En 1993, un Américain de 21 ans décroche le maillot de champion du monde cycliste au terme d’un grand numéro. A Oslo, le monde du cyclisme assiste au sacre d’un certain Lance Armstrong devant tous les favoris, dont Miguel Indurain, deuxième. A 22 ans, Evenepoel entre dans le club des plus jeunes coureurs sacrés.

2'21" d’avance, une première depuis 1968

Evenepoel a gagné avec 2'21" d’avance sur ses concurrents. Un écart impressionnant, jamais vu dans l’histoire récente du cyclisme. Il faut remonter à 1968 et la victoire de Vittorio Adorni pour trouver un 'gap' si conséquent. L’Italien s’était imposé avec pratiquement dix minutes d’avance sur le Belge Herman Van Springel.

Remco Evenepoel champion du monde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Grande fête prévue pour Evenepoel dimanche : le public pourra rouler autour de lui

Cyclisme

Mondiaux de cyclisme des Belges à Wollongong : une édition aux allures historiques

Cyclisme Mondiaux

Articles recommandés pour vous