RTBFPasser au contenu

"Les chercheurs sont bien trop souvent tenus à l'écart des décisions politiques"

"Les chercheurs sont bien trop souvent tenus à l'écart des décisions politiques"
11 oct. 2017 à 06:08 - mise à jour 11 oct. 2017 à 06:081 min
Par RTBF avec Belga

Le monde politique dans notre pays a un besoin urgent de scientifiques, a formulé ce mardi le mathématicien Stefaan Vaes (KULeuven) à Louvain. L'université décernait ce jour-là un doctorat honoris causa au mathématicien français Cédric Villani, nommé cette année, au sein de l'Assemblée nationale française, président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques.

Cédric Villani a fourni son appui à Emmanuel Macron durant sa campagne électorale et a été élu au parlement français en tant que député de l'Essonne.

"C'est rafraîchissant qu'un scientifique de haut vol soit à la tête d'une telle commission parlementaire. C'est même peut-être le début d'une nouvelle manière de faire de la politique avec une vision à long terme et une gestion dictée par l'expertise et la recherche scientifique. Dans notre pays aussi, une évolution similaire est grandement nécessaire", a estimé Stefaan Vaes durant son allocution.

"Sensibiliser les jeunes à la science et la technologie"

"Ici, les chercheurs sont souvent tenus le plus à l'écart possible des décisions politiques, même quand il s'agit d'alimentation, d'innovation et de politique scientifique", a-t-il poursuivi.

Cédric Villani est diplômé de l'université de Lyon et se concentre sur la physique statistique. Il est réputé pour avoir suscité l'intérêt des médias pour des domaines ardus et est perçu dans l'Hexagone comme une "rockstar des sciences". "Il est très important de sensibiliser les jeunes à la science et la technologie. Nous espérons qu'il trouvera aussi une formule pour changer la politique", a ironisé le professeur louvaniste.

Articles recommandés pour vous