RTBFPasser au contenu

Economie

Les changements de fournisseur d'énergie ont explosé en 2012

Les changements de fournisseur d'énergie ont explosé en 2012
10 juin 2013 à 13:212 min
Par Belga News

Les changements de fournisseurs ont atteint un niveau record en 2012, relève le régulateur. Pour l'électricité, 8,3% des points d'accès à Bruxelles ont changé de fournisseur (+4,2% par rapport à 2011). Ce taux atteint 16,5% (+8,3%) en Flandre et 11,6% (+3%) en Wallonie. La croissance est encore plus importante pour le gaz, avec 9,3% (+4,6%) à Bruxelles, 18,9% (+9,7%) en Flandre et 15% (+4%) en Wallonie.

"Le taux de changement est remarquablement haut, étant donné que la moyenne dans l'Union européenne est respectivement de 8% pour l'électricité et 6% pour le gaz naturel", souligne-t-on.

La concurrence sur les marchés belges de l'énergie est un fait avéré, estime la Creg, qui en veut pour preuve l'augmentation à un niveau inégalé des parts de marché des "challengers". Du côté de l'électricité, ECS (34,9%) devance sa maison-mère Electrabel (22,3%), EDF Luminus (17,5%), ENI (6,4%), Lampiris (3,5%), Essent 2,8% et ArcelorMittal SCA (2,6%), les plus petites sociétés se partageant les 10% restant. Pour le gaz, ECS (34,5%) arrive juste devant ENI (34,3%). Suivent EDF Luminus (10,5%), Wingas (4%), Essent (3,6%) et Lampiris (3,6%).

A Bruxelles, ECS et Electrabel détiennent 70,1% de parts de marché de l'électricité et 71,5% de celles du gaz. En Wallonie, EDF Luminus est légèrement au-dessus des 25% sur le marché du gaz (26,4%) et légèrement en-dessous pour l'électricité (22,1%).

Les mesures de régulation ont permis au client résidentiel d'éviter une augmentation moyenne de 14% (52 euros) pour l'électricité et de 8% (81 euros) pour le gaz, relève par ailleurs le régulateur. Le gel des prix variables, imposé par le gouvernement en avril, a également eu pour conséquence de diminuer la différence de prix de la composante énergétique entre la Belgique et ses pays voisins.

Pour l'année 2012, 48% de l'électricité fournie en Belgique (52% en Flandre et à Bruxelles, 40% en Wallonie) est issue de sources d'énergie renouvelable. "Cette proportion élevée s'explique essentiellement par le mécanisme d'exonération partielle de la cotisation fédérale sur base de la fraction renouvelable. Ce mécanisme a été abrogé en 2012 et ne produira plus d'effets en 2013", explique-t-on.

La majorité de l'électricité renouvelable fournie était issue d'installations hydrauliques en Scandinavie. Seuls 12% de l'électricité verte livrée étaient produits en Belgique. La réalisation de la deuxième phase du parc éolien de C-Power a permis une croissance de la puissance éolienne offshore de 195,9 à 380,4 MW. Avec Belwind, les deux parcs éoliens existants ont livré une production nette de 874 GWh.

Au total, la consommation d'électricité s'est élevée en 2012 à environ 81,0 TWh (-1,34%) et celle de gaz à 185,6 TWh (+1,2%).


Belga

Articles recommandés pour vous