Basket

Les Cats mettent la manière pour battre la Corée du Sud : "C’est une victoire importante pour la suite de la compétition"

Belgique - Corée du Sud : 84-61

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une victoire de 23 points d’écart, la Belgique a bien rectifié le tir après sa défaite inaugurale face aux Etats-Unis. Les Belgian Cats signent une première victoire dans cette Coupe du Monde de basket en disposant assez facilement de la Corée du Sud (84-61).

Auteures d’une grosse prestation surtout en première mi-temps, les Belges ont bien démarré la rencontre sur le plan défensif. "On a su installer nos fondamentaux défensifs dès le départ. Ce qui, chez nous, génère beaucoup de jeu rapide. C’était donc important d’aborder et d’appréhender la rencontre de cette façon" se félicite Rachid Méziane, l’assistant-coach des Cats au micro de notre envoyé spécial Pierre Robert. "En deuxième mi-temps, on arrive à conserver l’écart et on est plus dans la gestion. C’est une victoire importante pour la suite de la compétition" poursuit-il.

Après une défaite contre les Etats-Unis, première nation mondiale, le coach Valéry Demory avait dit que le tournoi des Belges commencerait à l’occasion du match contre la Corée du Sud. "En tant qu’athlète et compétitrice, on a envie de gagner tous nos matchs même celui face aux Etats-Unis. S’il fallait rester réalistes contre les Américaines, on a pu se mettre dans le rythme du tournoi. Ce qui nous a permis de gagner notre premier match" ajoute Hind Ben Abdelkader la meneuse des Cats qui a inscrit 17 points contre les Coréennes. "L’équipe me fait confiance et c’est mon boulot de marquer des points. Ma confiance est au maximum et si j’ai des tirs ouverts, je vais les prendre. Mon objectif est d’aider l’équipe à s’imposer" explique la Bruxelloise.

Face à la Corée du Sud, le coach Valéry Demory en a aussi profité pour faire tourner l’équipe et donner du temps de jeu aux joueuses sur le banc même si les Cats ont encore pu compter sur leurs cadres "Ce format de compétition impose que l’on doit jouer avec beaucoup de joueuses et à ce niveau-là, la profondeur de banc dont nous disposons est importante. Ce que j’ai apprécié aujourd’hui, c’est que l’on sait que nous joueuses cadres comme Emma (Meesseman) et Julie (Vanloo) vont être ciblées mais malgré tout, elles ont joué un vrai rôle dans la création car elles terminent toutes les deux avec quinze passes décisives. Mais c’est vrai que l’on va avoir besoin de toutes les filles autour d’elles et ces joueuses ont pris de la confiance aujourd’hui. Ça ne peut être que bénéfique pour la suite de la compétition" complète Rachid Méziane qui est déjà focalisé, au même titre que l’ensemble des Cats, sur le prochain match face à Porto Rico qui s’est lourdement incliné 42-106 contre les Etats-Unis. La rencontre aura ce samedi à 12h30 heure belge

Rachid Méziane après Belgique-Corée du Sud

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Hind Ben Abdelkader après Belgique-Corée du Sud

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Laure Résimont après Belgique-Corée du Sud

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous