RTBFPasser au contenu
Rechercher

Exposition - Accueil

Les brillantes Peintures Intérieures de Djos Janssens à la Belgian Gallery

Djos Janssens est un perturbateur. Il est connu pour ses installations dans des espaces fonctionnels comme les salles d’attente d’hôpitaux (UZ Gent, Knokke) ou les cafétérias (société Uhoda à Liège) auxquels il donne une humanité, une singularité, une proposition d’imaginaire à base d’images, de couleurs et d’aphorismes. Pas un décor mais "une diversion, un dépaysementpour nous emmener ailleurs. L’exposition Peintures intérieures est la continuité de ce travail, mais en deux dimensions. Perturbateur du regard, Janssens multiple les interprétations possibles de ses images, instillant des détails, des décadrages, du langage… Des indices à s’approprier.

Intervention dans une salle d’attente en psychiatrie à l’AZ Zeno Knokke. Extrait de la monographie Forever Today éd. La Lettre Volée 2019
Intervention dans une salle d’attente en psychiatrie à l’AZ Zeno Knokke. Extrait de la monographie Forever Today éd. La Lettre Volée 2019 © xavier ess rtbf
Djos Janssens, Black Friday -
Djos Janssens, Black Friday - © Tous droits réservés

" On ne parle plus ici de cafétéria, mais de hall d’entrée, de cage d’escalier, de portes d’ascenseur, de salon, de salle de musée " nous dit le commissaire de l’exposition Bernard Marcelis. Ces toiles, composées au départ d'images existantes ou prises par l’artiste dans ses déambulations, n’en sont pas moins des réflexions sur notre société.

Mon travail est toujours lié à ce qui se passe dans le monde

Les phrases dissimulées dans la toile, sur les murs de la galerie (cherchez bien) ou sujet même de l’œuvre interrogent ou commentent, utilisant l’ironie, l’humour et l’aphorisme. " Enjoy your destiny ", " Make philosophy great again " lors de la présidence Trump.

Djos Janssens, Do It, 2021
Djos Janssens, Do It, 2021 © Tous droits réservés
Djos Janssens, Upside Down -
Djos Janssens, Upside Down - © Tous droits réservés

L’escalier représenté dans Upside Down est un de ceux d'un musée. Une flèche au sol indique ART vers la cave et une autre BUSINESS vers les étages. On peut traduire "upside down " par " à l’envers ", signifiant que les priorités se sont inversées entre art et marché, acte gratuit et mise à prix. Une deuxième traduction est " la tête en bas " supposant avec ironie que l’esprit a été, certes, relégué dans les bas-fonds, mais qu’il est bien là.

Ces Peintures intérieures sélectionnées par le commissaire ont été créées durant le confinement et, si l’artiste s’en défend, on ne peut que remarquer la volonté de s’échapper vers le haut, vers les grands espaces. Et toujours les titres "Exit", "Elevation" pour des portes d’ascenseur…

Djos Janssens, Exit, 2021
Djos Janssens, Exit, 2021 © Tous droits réservés
Djos Janssens, Where are you Echo, 2021
Djos Janssens, Where are you Echo, 2021 © Tous droits réservés

Where are you ECHO est une œuvre sur miroir, un support fréquent chez Djos Janssens où le reflet nous renvoie à notre expérience de regardeur, avec perturbation du regard qui voyage entre l’image sur le miroir et mon reflet faisant abstraction de l’image à regarder. Dans Where are you ECHO, le miroir "interroge" notre espace physique et notre espace mental. Il reflète exactement notre position dans l’espace de la galerie à l’instant T, mais notre esprit, cet immatériel invisible, où est-il ? Peut-être dans cette part d’ombre aux visions étranges évoquées dans les paroles de " The sound of silence " de Paul Simon. Les médias, la publicité, la pop culture sont des ressources inépuisables réinterprétées par le plasticien.

Dans cette image chavirée d’un sas de contrôle, "At the back right" (au fond à droite), deux signes discrets G XX donnent un éclairage politique au tableau.
Dans cette image chavirée d’un sas de contrôle, "At the back right" (au fond à droite), deux signes discrets G XX donnent un éclairage politique au tableau. © Tous droits réservés

La combinaison des différents éléments : la couleur, l’image, le contexte, le langage, constitue une expérience visuelle et mentale qui exige un (long) moment d’attention (en moyenne on s’arrête à peine 27" devant une œuvre explique Janssens) et de réflexion, pour se laisser toucher (peut-être par un sourire) par la proposition de dialogue entre nous et lui, le créateur.

Peintures Intérieures – Djos Janssens

Du 02/06/2022 au 14/07/2022

Belgian Gallery – 1050 Bruxelles

 

Le Rideau, intervention sur les fenêtres de la galerie
Le Rideau, intervention sur les fenêtres de la galerie © xavier ess rtbf

Sur le même sujet

L’artiste britannico-portugaise Paula Rego est décédée, elle a "révolutionné la manière dont les femmes sont représentées"

Exposition - Accueil

Une oeuvre attribuée à Jérôme Bosch, à découvrir au TREMA à Namur

Regions

Articles recommandés pour vous