RTBFPasser au contenu

Regions

Les bourgmestres de la Botte du Hainaut pourraient choisir entre AIESH et Ores dès lundi

Les bourgmestres de la Botte du Hainaut pourraient choisir entre AIESH et Ores dès lundi
22 janv. 2022 à 13:33 - mise à jour 22 janv. 2022 à 13:341 min
Par Belga

Les bourgmestres de six communes de la Botte du Hainaut pourraient dès ce lundi, lors d'une réunion organisée pour l'occasion, se positionner en faveur de l'AIESH (Association intercommunale d'électricité du Sud du Hainaut) ou d'Ores, les deux gestionnaires du réseau de distribution d'électricité qui se sont portés candidats lors de l'appel à candidatures lancé il y a quelques mois, a indiqué samedi Bruno Lambert, le bourgmestre de Beaumont.

Les six communes (Chimay, Momignies, Beaumont, Froidchapelle, Sivry-Rance, Couvin) sont actionnaires de l'AIESH (Association intercommunale d'électricité du Sud du Hainaut), un des derniers "petits" distributeurs d'électricité actifs en Wallonie, à côté d'opérateurs plus "gros" comme Ores ou Resa.

Tenir compte des défis de demain

En accord avec les règles européennes issues de la libéralisation du marché de l'électricité, la législation wallonne a prévu le renouvellement des gestionnaires du réseau de distribution d'électricité après 20 ans, soit en janvier 2023. Un appel à candidatures en ce sens a été lancé début 2021: l'AIESH et Ores y ont répondu.

Les bourgmestres ont commandé un rapport reprenant des éléments techniques et financiers pour objectiver au maximum leurs décisions. "Nous allons tenter de prendre la meilleure décision pour l'institution existante, pour les travailleurs de celle-ci ainsi que pour les consommateurs. Il est important de voir laquelle des deux offres prend notamment le mieux en compte les défis de demain en matière d'électricité."

La décision des bourgmestres n'est qu'une étape dans la procédure de désignation du futur distributeur. Le dossier passera plus tard entre les mains du régulateur (Commission wallonne pour l'énergie) qui remettra ensuite un avis motivé au gouvernement wallon.

Articles recommandés pour vous