RTBFPasser au contenu

Voyages

Les bons réflexes pour une balade en forêt en toute sécurité

Les bons réflexes pour une balade en forêt en toute sécurité.
21 mars 2022 à 12:303 min
Par RTBF avec AFP

Que ce soit pour une promenade familiale, un tour à vélo, une balade à cheval ou une randonnée, la forêt est un terrain de jeux et de détente pour beaucoup d’entre vous. Mais avant de s’y aventurer, il est préférable de noter ces quelques conseils au cas où. Bonne balade !

Étudier la météo

Etudier la météo.
Etudier la météo. RyanJLane

Être surpris par le mauvais temps peut gâcher votre promenade. Mieux vaut changer votre programme du dimanche que de devoir rebrousser chemin sous des orages ou des pluies torrentielles ! Question de confort et de sécurité. Or en forêt, à l’abri sous les feuillages des arbres, on ne voit pas le temps changer, d’où l’importance de se renseigner avant de partir.

Quand vaut-il mieux s’abstenir ?

  • Vents forts : chutes de branches, voire chute d’arbres âgés ou fragilisés sont possibles… Les vents forts sont un réel danger en forêt.
  • Orage : la foudre peut tomber en forêt.
  • Neige et brouillard : les deux pièges pour les promeneurs. Quand le décor se nappe de brume ou de neige, tout se ressemble et il devient très facile de se perdre. Par temps brumeux, mieux vaut se promener l’après-midi que le matin.

En cours de chemin…

Pendant la promenade, surveillez le temps en jetant parfois un coup d’œil vers le ciel. On n’y pense pas toujours et pourtant, cela peut permettre de faire demi-tour à temps !

Savoir se repérer

Savoir se repérer.
Savoir se repérer. Marcus Chung

Il est rare de se perdre en forêt ! Quelques conseils toutefois.

Si vous ne connaissez pas les lieux :

  • Privilégiez un itinéraire fléché.
  • Emportez une carte détaillée.
  • Ne quittez pas pour autant les chemins : même avec une carte, il n’est pas évident de trouver des repères en terre inconnue.
  • Préférez un parcours aller/retour qu’une boucle : vous avancerez moins à l’aveugle et saurez combien de temps vous prendra le retour.

Préparer son sac

Préparer son sac.
Préparer son sac. Cleardesign1

Les incontournables :

  • Un bon sac à dos : indispensable pour être à l’aise et se promener les mains libres.
  • De l’eau : rien de tel que la gourde. Bien sûr, emportez d’autant plus d’eau qu’il fait chaud ! Vous n’êtes pas certain de trouver de l’eau potable sur votre chemin.
  • De quoi grignoter : barres de céréales, fruits secs sont idéaux pour prévenir les "coups de pompe".
  • Coupe-vent pour tout le monde : un poids plume dans le sac qui permet de se protéger du froid, d’un vent inattendu et aussi de garder la chaleur de son corps.
  • Une carte : les cartes les mieux adaptées pour les randonnées pédestres sont celles au 1/25000. Un millimètre sur la carte représente alors 25 m sur le terrain. Vous pourrez y trouver les éléments du paysage et du relief mais attention, elles ne précisent pas si les voies sont publiques ou si les chemins sont ouverts ou non à la circulation. Gare aussi à leur ancienneté ! Mieux vaut se pencher sur des cartes récentes.
  • Une boussole : mode d’emploi : il suffit de faire coïncider l’aiguille de la boussole avec la flèche indiquant le nord sur la carte en faisant tourner celle-ci. Quand les deux sont alignés, vous avez retrouvé le nord, et votre carte est bien orientée !
  • Une loupe : pour observer les petites bêtes…
  • Des jumelles : pour observer les oiseaux et le paysage. Pour les passionnés, mieux que les jumelles, la longue-vue permet de voir les animaux d’encore plus près.
  • Un bâton de marche : pratique pour avancer sans crainte, aplatir les ronces pour passer ou encore fouiller les tas de feuilles mortes.
  • Un couteau de poche.
  • Un téléphone portable : vous pouvez l’emporter mais ne comptez pas trop sur lui, les forêts ne sont pas les endroits les mieux desservis par les antennes-relais !
  • Une batterie externe : avec l’utilisation de la géolocalisation, de l’appareil photo ou d’applications diverses, la batterie de votre téléphone peut vite virer au rouge. Une batterie de secours peut éviter bien des angoisses.

Pour les randos

Pour les randos.
Pour les randos. Thomas Barwick

Si vous prévoyez une grande balade, plus encore en terrain escarpé ou inconnu, ajoutez à la liste :

  • Des couvertures : attention, en cas d’orage, évitez les couvertures de survie ! Ce sont d’excellents conducteurs qui attirent la foudre.
  • Une lampe : optez pour les lampes à dynamo. Elles ne sont pas très puissantes mais peuvent vous dépanner et sont beaucoup plus légères que les lampes à piles.
  • Une trousse de secours.

 

Et pour plus de prudence, prévenez famille et amis de votre itinéraire !

Sur le même sujet

26 juil. 2021 à 10:00
2 min
29 juin 2021 à 15:00
1 min

Articles recommandés pour vous