Monde Afrique

Les Bongani Cigars : depuis le Mozambique, les premiers cigares 100% africains débarquent sur le marché

Les ateliers Bongani sont les premiers à produire des cigares 100% africains, au Mozambique.
21 janv. 2020 à 16:11Temps de lecture2 min
Par Jeanne Gougeau

Le Mozambique pourrait bien se faire une place sur le marché du cigare de luxe. Le challenge est lancé par la marque "Bongani Cigars", qui signe le premier cigare entièrement produit sur sol africain.

Il ne manquait que la venue d’un homme d’affaires providentiel pour inaugurer le premier cigare " made in Mozambique ". Kamal Moukheiber a cessé ses activités de banquier pour créer l’entreprise " Bongani Cigars " en 2016.  L'Afrique cultive du tabac depuis 100 ans ", constate-t-il,

Nous avons la terre, nous avons l'eau, nous avons les compétences nécessaires. Alors qu'est-ce qui manque ? "

Il a quand-même fallu commencer par former des rouleurs professionnels sur place. Pendant une année, des spécialistes dominicains ont donc été invités à enseigner leur savoir-faire au Mozambique. Pour ce qui est des feuilles de tabac, elles viennent en partie du nord du pays, mais aussi d’autres pays du continent africain, comme le Cameroun. La production reste pour l'heure limitée à 10 000 exemplaires par mois.

Une exportation limitée

Quant à l’exportation, elle reste pour l’instant précautionneusement contrôlée, de sorte que l’expansion se fasse graduellement. Par exemple, Kamal Moukheiber préfère ne pas tout de suite exporter aux Etats-Unis. Et ce, même si la demande se ferait déjà sentir de l'autre côté de l'Atlantique. 

L’objectif est de servir de signe extérieur de richesse aux africains qui peuvent se le permettre. " Un cigare est … tout comme le champagne, tout comme certains vins. Il s'agit du message ", affirme-t-il.

"En fumant un Bongani, vous communiquez … votre identité africaine."  

Loading...

On peut d’ores et déjà trouver les cigares mozambicains au Kenya, en Afrique du Sud, et bien sûr…au Mozambique. Sans oublier le Kenya, qui devrait s’ajouter à la liste cette année, ni le Royaume-Uni, en ligne de mire.

Le Mozambique au bord de la faillite

Cette aventure a lieu alors que le Mozambique, déjà extrêmement pauvre, s’engouffre dans une grave crise économique. Le président, Filipe Nyusi, annonçait le 15 janvier dernier, vouloir créer un fonds souverain destiné à investir les futurs revenus gaziers dans l'économie du pays.

Mais avant de participer à la relève économique du pays, les Bongani Cigars vont déjà devoir concurrencer sérieusement leurs confrères cubains. Or le défi est lancé et Kamal Moukheiber insiste sur le fait de ne revendiquer d’héritage ni cubain, ni dominicain. En effet, la recette est originale et son ambition est d'arriver, elle aussi, à marquer un jour les annales.

Loading...

Articles recommandés pour vous