RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belges du bout du monde

Les Belges du Bout du Monde à Dakar avec Isnelle da Silveira et Clément Colpé

Les Belges du Bout du Monde nous emmènent au Sénégal, pays de la Térenga, avec la performeuse Isnelle da Silveira installée à Gand et le chef coq entrepreneur à Dakar Clément Colpé. Avec Anne Pollard nous irons à Dakar à la rencontre de Julie Poncelet, une jeune belge créatrice de l’agence Beats 'n’Roots qui fait fructifier les talents musicaux sénégalais.

Le parcours éclectique d’Isnelle da Silveira lui a permis de développer ses nombreux talents

Isnelle da Silveira
Isnelle da Silveira © Tous droits réservés

My roots are not where I come From… But Where I am going to… Mes racines ne sont pas d’où je viens mais où je vais… - C’est signé Isnelle da Silveira

Sénégalaise installée à Gand depuis 1993, c’est au pays de Léopold Sédar Senghor qu’elle est née, juste avant qu’il ne devienne le premier président de la République du Sénégal. Autodidacte et pratiquant la danse et le chant, le coaching et les rencontres en univers carcéral, elle a toujours suivi ses intuitions en développant ses talents au fil du temps, à travers les expériences de la vie.

Chanteuse, danseuse, performeuse depuis 1979, elle collabore régulièrement avec les ballets C de la B et Dyna, chanteuse, danseuse et comédienne belgo-haïtienne. Elle a reçu le prix du public du festival Avignon Off 2016 pour "Double".

Isnelle da Silveira est actuellement en tournée avec le spectacle NinaLisa mis en scène par Thomas Prédour. Elle interprète le rôle de Nina Simone.

Isnelle da Silveira
Isnelle da Silveira © Tous droits réservés
Isnelle da Silveira
Isnelle da Silveira © Tous droits réservés

Thomas Prédour, metteur en scène de NinaLisa qu’il a écrit avec Isnelle da Silveira

L’idée d’un spectacle sur Nina Simone, Thomas Prédour l’a eue lorsqu’il est tombé sur le livre, Nina de Gilles Leroy. Quand il était à la Vénerie, Dyna jouait déjà une des chansons de Nina Simone et il s’est dit plutôt que d’en faire un film pourquoi ne pas en faire un spectacle ? Mais Dyna était trop jeune pour faire Nina Simone pendant toutes les périodes de sa vie.

C’est en voyant le documentaire What Happened, Miss Simone ? qu’il a découvert Lisa Simone et il a vu Dyna dans ce rôle. Il a pensé alors à axer la pièce sur le dialogue mère/fille. C’est un ami, Serge Aimé Coulibaly, qui s’occupe des chorégraphies du spectacle, qui lui a dit qu’il connaissait Isnelle da Silveira, qu’elle avait déjà travaillé sur Nina Simone, et lui a proposé de la rencontrer. Au bout de trois heures de discussions, elle était partante pour le projet.

Les deux artistes sont accompagnées sur scène par Charles Loos, pianiste de jazz ayant joué notamment avec Chet Baker, Philippe Katerine et Maurane.

NinaLisa, une odyssée musicale et théâtrale sur Lisa et Nina Simone

"Nina Simone, une des artistes essentielles du 20e siècle, mais aussi une mère. Lisa Simone, sa fille, également chanteuse, emménage dans la villa où sa mère a fini ses jours. Dans un coffre, elle découvre son autobiographie. Soudain, quelqu’un apparaît. C’est Nina. Cette nuit, ces deux femmes se parlent et chantent l’amour, la lutte pour les droits civiques, la filiation, la maladie et l’afroféminisme. Jazz et musique classique s’entrechoquent dans une odyssée théâtrale et musicale sans champagne mais avec un pianiste et deux superbes voix."

NinaLisa, un spectacle engagé qui réunit tous les ingrédients d’un spectacle réussi : des artistes talentueux, une histoire passionnante et un message important à retenir.

Pour voir ou revoir le spectacle :

Rideau de Bruxelles : du 9 mars au 12 mars

Central de La Louvière : 24 mars 2022

La Vénerie à Watermael-Boitsfort : 31 mars, 1 et 2 avril 2022

Les Belges du Bout du Monde au Sénégal avec Isnelle da Silveira
Les Belges du Bout du Monde au Sénégal avec Isnelle da Silveira © Tous droits réservés

Le parcours extraordinaire de Clément Colpé

Loading...

Depuis qu’il est petit, Clément Colpé, jeune belge originaire de Namur, poursuit un rêve : devenir Africain. Parce qu’il aime ces hommes à la noirceur d’ébène et aux muscles affûtés, parce qu’il est fasciné par ces grandes familles où se mêlent retenue, traditions et aventures mystiques. Ses parents et leur entourage proche lui transmettent la passion de la découverte, l’ouverture d’esprit, le sens du partage et de la tolérance. Petit garçon turbulent, Clément est un aventurier, conteur d’histoires rocambolesques, a des amis originaires de divers pays, cultures et religions. Il n’est pas féru d’école mais s’intéresse toujours aux autres et aux diverses matières enseignées.

En 2000, peu avant sa majorité, en plein décrochage scolaire, il parfait son anglais au Canada. Le voyage est riche en émotions et en révélations. De retour en Belgique, le Natoyen se remémore les souvenirs d’un père fin cuistot et d’un grand-père directeur d’école hôtelière. Il décide alors de passer à l’action et de mettre en pratique ce penchant pour la cuisine gastronomique qu’il n’osait avouer. Il commence ses classes à L’Espièglerie à Namur comme apprenti. Jean-François Quarrez éveille en lui rigueur et amour du travail bien fait, respect des produits et des saisons. Trois ans après cette magnifique et intense expérience, Clément poursuit sa carrière de cuisinier autodidacte. Yves Mattagne, doublement étoilé au Michelin, lui offre le plus beau cadeau qui soit : une place au sein de son école de cuisine et de son atelier de recherche et de développement. Notre cuisinier quelque peu atypique y reçoit avec tendresse les rudiments et les secrets de cette haute cuisine qui fait chavirer tous les sens. Trois nouvelles années extraordinaires s’écoulent, lui permettent d’acquérir une réelle maturité de cuisinier, de trouver la cuisine qui lui ressemble.

En 2006, Jean-Paul Fontaine, le propriétaire des Résidences Les Alizés, accorde à Clément une chance unique : faire de lui l’exécutif chef des cuisines de son établissement et créer le tout premier restaurant gastronomique de Casamance, au sud du Sénégal. Avec un indicible bonheur, il retrouve cette terre foulée quelques années auparavant et qui avait agi sur lui telle une illumination. Sa vie africaine débute, les plus beaux moments de son existence se gravent au fond de son âme. En 2009, avec déchirement, il rejoint la grouillante Dakar et les cuisines du Radisson Blu, le plus luxueux établissement de l’Afrique de l’Ouest. Dans la capitale sénégalaise, il rencontre une sublime princesse noire, au cœur d’or et de soie. Quand il verra naître ses petits et petites métisses, Clément aura réalisé son rêve… (texte de Frédérique Thiébaut extrait du livre "Les Belges du bout du monde").

Clément Colpé est désormais à la tête du concept store-restaurant "Chez Lulu" à Fann résidence

Lorsqu’il avait quatorze ans, et qu’il est allé pour la première fois en Casamance avec ses parents, ils logeaient aux Hibiscus, à Cap Skirring. L’hôtel était tenu par Lucienne et Armand, un couple de Belges amoureux du pays. Leur petit-fils était là en même temps que Clément, il avait quatorze ans aussi : Antoine Rentier. Ils n’ont pas passé beaucoup de temps ensemble mais ils sont restés copains. Lorsque Clément est retourné à Cap Skirring, Antoine était toujours là. Depuis cinq générations, la famille de Lulu et Antoine était dans le mobilier en Belgique. En 2012, Lucienne est décédée. Antoine et son cousin Mathieu s’étaient toujours dit qu’ils voudraient ouvrir un magasin de meubles en hommage à leur grand-mère. Ils ont donc réfléchi et mis en œuvre le concept de Lulu Home Interior à Bruxelles il y a quatre ans, au quartier du Chatelain.

Lulu a vécu et est morte en Casamance ; ils se sont demandé : pourquoi ne pas faire un "Chez Lulu", au Sénégal ?

Ils ont lancé le projet un an en amont, puis c’est le 24 novembre 2017 qu’ils ont ouvert "Lulu Home Interior" à Dakar. Le restaurant a suivi le 10 mars 2018.

© Tous droits réservés

A Bruxelles, le magasin vend des meubles de designers du monde, on y trouve même des Jean-Philippe Starck. Ils ont repris le même concept pour Chez Lulu Sénégal mais avec un pop-up store 100% made in Africa. La partie déco et ameublement est la même qu’à Bruxelles. Ils ont été les premiers à proposer des meubles de grands designers, comme Serac. Ils ont mêlé le chic, le contemporain, le rétro et l’Africain.

Pour ce qui est du restaurant, Clément propose chaque midi une carte avec trois-quatre plats maximums, mais différents chaque jour, cuisinés avec amour et simplicité. Il cuisine avec les casseroles du mariage de sa grand-mère, qu’elle avait offertes à sa mère à son mariage, et dont il a hérité à son mariage. Sa cuisine dépend drôlement de ce qu’il ressent : il doit être le seul chef du monde qui n’a pas de recette écrite à lui. Il fait tout "au feeling".

Pour la première fois en cuisine, rien ne lui est vraiment imposé, c’est le produit qui s’impose, les saisons, les fournisseurs mais c’est tout. Il veut cuisiner comme il le ressent.

La direction c’est "la wagne à Lulu" : faire ressentir que l’on est Chez Lulu comme à la maison, ce n’est pas un restaurant 100%, alors on peut tout se permettre.

Lorsqu’il a ouvert le restaurant, il avait une petite appréhension : les Sénégalais n’aiment pas toujours diversifier ce qu’ils mangent : le thiep tous les jours ça leur va parfaitement. En réalité, cela a très bien marché auprès des Sénégalais, il y en a qui viennent y manger presque tous les jours.

Julie Poncelet, une jeune belge créatrice de l’agence Beats 'n' Roots qui fait fructifier les talents musicaux sénégalais

Julie Poncelet
Julie Poncelet https://www.facebook.com/beatsnrootsmusic/photos/632060891528363

Beats 'n' Roots est une agence musicale de management artistique, production, booking et édition basée à Tournai, Belgique. Ils créent des ponts entre la musique traditionnelle et la musique moderne africaine, entre les instruments et les machines, entre le Nord et le Sud, entre les multiples formes d’art. Avec son réseau international, Beats 'n' Roots favorise les collaborations musicales à travers l’Afrique et l’Europe.

Goûtez au dépaysement proposé par Adrien Joveneau et les Belges du Bout du Monde à 9 heures le dimanche en Radio sur La Première et abonnez-vous au podcast sur Auvio. Retrouvez aussi les histoires et les bons plans de centaines de Belges qui vivent aux quatre coins du monde sur la Carte des Belges du Bout du Monde.

Sur le même sujet

Marche et rêve vers la Turquie, entre l'Orient et l’Occident

Belges du bout du monde

Cap sur l’Irak avec deux jeunes cracks !

Belges du bout du monde

Articles recommandés pour vous