RTBFPasser au contenu

Societe

Les avocats de B. Wesphael envisagent de demander le bracelet électronique

Les avocats de B. Wesphael envisagent de demander le bracelet électronique
03 janv. 2014 à 04:13 - mise à jour 03 janv. 2014 à 13:351 min
Par Belga News

Selon Sudpresse, ce mode de surveillance consistant à assigner le détenu à résidence et à ne l'autoriser à sortir que pour les besoins de l'enquête est désormais autorisé pour les détenus en préventive.

"Il n'est pas exclu que l'on envisage cette solution...", a affirmé Me Mayence, conseil du député wallon inculpé de l'assassinat de son épouse Véronique Piroton retrouvée morte dans la salle de bain de la chambre d'hôtel qu'elle occupait avec son mari à Ostende le 31 octobre dernier.

Pour l'avocat, "il faut cependant voir si techniquement, cela peut s'envisager au départ de l'arrondissement de Bruges" où Bernard Wesphael est incarcéré.

Me Moureau, l'avocat des parties civiles, estime "que ce n'est pas à la partie civile de discuter" de cette solution. Il trouverait néanmoins "inopportun" que Bernard Wesphael regagne le domicile qu'il partageait avec son épouse Véronique Pirotton et où vit maintenant Victor, le fils de la victime, accompagné de son père.

"J'ai adressé un courrier à Me Mayence", l'avocat du député liégeois, "afin de demander à Bernard Wesphael de bien vouloir changer de lieu de résidence", et ce "dans l'intérêt de Victor", a ajouté l'avocat des parties civiles.

Belga

Affaire Wesphael: les parties civiles ont accès au dossier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous