RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Les appels sur la ligne du Centre de prévention du suicide ont encore augmenté en 2021

01 févr. 2022 à 16:11 - mise à jour 02 févr. 2022 à 05:23Temps de lecture2 min
Par Belga

Le nombre d'appel reçu sur la ligne du Centre de prévention du suicide (CPS) a fortement augmenté en 2021 par rapport à l'année précédente, ressort-il mardi du troisième bilan publié par le centre depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. Les adolescents sont un public particulièrement vulnérable.

Les deux précédents bilans du centre de prévention faisaient état d'une forte augmentation des appels sur la ligne 0800 32 123 depuis le début de la pandémie. En 2020, les appels étaient déjà en augmentation de 24% par rapport à 2019. En 2021, ce sont 22.000 appels qui ont été enregistrés, soit une augmentation de 20% par rapport à 2020. Les demandes d'accompagnement de la crise suicidaire, elles, restent stables par rapport à 2020 mais ont connu une augmentation de 50,9%  en comparaison à 2019. Les demandes pour un tiers, sont également en augmentation

De plus en plus d'adolescents

Les adolescents sont particulièrement vulnérables. En effet, selon le CPS, ceux-ci représentent une part de plus en plus importante des appelants et des patients, ce qui n'était pas le cas avant la crise sanitaire. Cela s'explique, d'après le bilan, par une vision très négative du futur (instabilité financière qui réduit les opportunités, réchauffement climatique, etc.) à une période de leur vie où ils sont justement confrontés à leurs choix d'avenir. De plus, la diminution des relations sociales dans le milieu estudiantin (moins de fêtes, cours en distanciel, etc.) les empêchent de nouer des relations amicales et/ou amoureuses. Le centre précise également qu'un jeune peut être entouré, proches physiquement de sa famille ou de ses amis, tout en parlant très peu de sa détresse.

Le centre insiste sur le fait que le suicide ne doit plus être un tabou. En effet, tout le monde est concerné, peu importe l'âge et le milieu social. Parler aux personnes qui ont des idées suicidaires ne provoque pas de passage à l'acte et permet de renvoyer la personne vers l'aide dont elle a besoin.

Toute personne ayant des idées suicidaires peut contacter la ligne d'écoute du Centre de Prévention du Suicide au 0800/32.123 (elle est anonyme, gratuite et disponible 24h/24) ou se rendre sur le site preventionsuicide.be

Tentative de suicide chez les enfants: JT 09/03/2021

Tentatives de suicide : En augmentation chez les enfants

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Enquête ouverte après le suicide d'un policier au commissariat de Geel

Belgique

L’ASBL "Un pass dans l’impasse" recrute des sentinelles pour prévenir le suicide

Articles recommandés pour vous