RTBFPasser au contenu

La vie du bon côté

Les allergies aux animaux et aux Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Les allergies aux animaux et aux Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)
25 oct. 2018 à 07:30 - mise à jour 25 oct. 2018 à 15:011 min
Par la vie du bon côté

Nos animaux peuvent être responsables d’allergies, on n’y pense pas toujours. Xavier Van der Brempt, pneumologue et allergologue, explique que les troubles respiratoires ou cutanés, de la rhinite, à la conjonctivite, en passant par l’asthme, l’urticaire, l’anaphylaxie, l’eczéma… ne seront pas traités de la même façon. Ce ne sont pas les poils d’animaux qui sont responsables de l’allergie, mais des substances présentes dans l’urine, la salive et autres sécrétions.

Vos témoignages...

Sophie : Notre maison est bien remplie d'animaux : 3 chiens, 1 chat, 1 lapin, 1 oiseau et 5 chevaux ! Mon conjoint a été diagnostiqué allergique aux chevaux et aux chiens mais jamais on n'a pensé s'en séparer. On les aime trop pour ça...

Mathilde : J'ai été diagnostiquée à 14 ans d'allergie aux chevaux... J'ai abandonné mes rêves, mais j'ai gardé nom cheval. Il a aussi des allergies. Heureusement, pas à moi ! 

Les solutions...

Pour toutes les allergies, le discours est le même...

La première solution, c'est l'éviction. Avec un impact psychologique parfois.  

La deuxième solution, ce sont les médicaments. Après bilan médical et avis autorisé. Les médicaments actuels ne sont pas toxiques et sont très efficaces.

La troisième solution, ce sont les désensibilisations. Mais ça ne fonctionne pas vraiment bien pour les allergies aux chats et aux chiens. 

La quatrième solution, c'est l'accoutumance.

Les recommandations...

Pour limiter le risque d'allergie...

1. Tester préalablement la présence de l'animal pour voir si des symptômes apparaissent ou pas.

2. Interdire la chambre à coucher à l'animal.

3. Faire un test cutané ou une prise de sang.

L'intégralité de l'émission ci-dessous...

Articles recommandés pour vous