Les "Albert 2017" couronnent Maingain, Zrihen... et l'affiche de Theo Franken en nazi d'Ecolo J

La Cérémonie des Albert 2017 a distingué Carles Puigdemont, Olivier Maingain, Hervé Hasquin, Olga Zrihen, Cédric Halin, François Gemenne et la photographe de presse Laurie Dieffembacq

© RTBF

18 déc. 2017 à 20:25 - mise à jour 18 déc. 2017 à 20:27Temps de lecture2 min
Par RTBF

La Cérémonie des Albert 2017 a distingué Olivier Maingain, personnalité politique de l'année, Carles Puigdemont, Hervé Hasquin, Olga Zrihen, Cédric Halin, François Gemenne et la photographe de presse Laurie Dieffembacq.
 
C'est au siège de la RTBF à Reyers qu'avait lieu ce lundi la 5e édition de la Cérémonie des Albert, l’événement politique de fin d’année qui distingue les personnalités qui ont fait les temps forts de l’année. Huit prix, huit Albert ont été remis dans plusieurs catégories pertinentes… et impertinentes, lors d’une grande soirée festive organisée par La Libre Belgique, Paris Match, La Trois et La Prem1ère.


Voici les différents lauréats par catégorie:

  •  Révélation politique féminine: Olga Zrihen (PS), qui a présidé les travaux de la commission d’enquête dans l’affaire Publifin en septembre 2017. Frondeuse du CETA, elle a cosigné, en octobre, une proposition de résolution dans le cadre de sa ratification (en vue d’évaluer ses effets).
  • Révélation politique masculine : Cédric Halin (cdH) est échevin à Olne, en région liégeoise. Le 19 décembre 2016, au conseil communal de sa localité, il lève le voile sur les rémunérations exorbitantes des membres de l’intercommunale Publifin. S’en suit un véritable tsunami politique et médiatique. 
  • La déclaration politique : Hervé Hasquin, secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique, pour sa condamnation de la politique de rapatriement de Théo Francken, secrétaire d’État NVA à l’Asile et à la Migration "C'est le régime de Vichy, de Pétain et de Laval qui se débarrasse des juifs allemands qui avaient fui le régime nazi " (20 septembre 2017).
  • L’inattendu de l'année: Carles Puigdemont débarque en Belgique. Le président séparatiste catalan et cinq ex-conseillers de son gouvernement demandent l’asile politique en Belgique, après l’échec de la création d’une République indépendante (suspension du référendum par le Tribunal constitutionnel espagnol). Leur présence à Bruxelles fait craindre une exacerbation des tensions entre indépendantistes flamands et wallons. (octobre 2017)
  • Le coup de com': Ecolo-J, pour son photomontage de Theo Francken, représentant le  secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration en uniforme nazi et carabine à la main afin de dénoncer son partenariat avec le Soudan en vue de rapatrier des réfugiés présents sur le sol belge. (21 septembre 2017)
  • Le clash de l'année : François Gemenne vs Publifin/Nethys. Le politologue François Gemenne accuse, dans une interview accordée à la RTBF, André Gilles et Stéphane Moreau. Il va déclarer: "C'est un système de nature mafieuse car il (ndlr Stéphane Moreau) fait la loi lui-même, il distribue de l'argent à tout le monde pour que personne ne pose de questions." (18 janvier 2017)
  • La personnalité politique de l'année: Olivier Maingain, président de DéFI. Il a rejeté l’appel du CDH à Bruxelles, s’est fait courtiser de tous et a maintenu le suspens. Il fut l’un des hommes politiques les plus favorables au décumul intégral et au plafonnement salarial des mandataires.   
  • Le choc des photos : Le Premier ministre Charles Michel, la Princesse Astrid et Yvan Mayeur donnent le départ de la 38e édition des 20 km de Bruxelles. Prise le dimanche 28 mai 2017 à Bruxelles. Par Laurie Diffembacq  de l'agence Belga.
Le départ des 20km de Bruxelles
Le départ des 20km de Bruxelles LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

On retrouvait parmi les invités de cette 5e édition de la cérémonie des Albert, Denis Ducarme, Laurette Onkelinx, Zakia Khattabi, Olivier Maingain, Philippe Close, Georges Gilkinet, Germain Mugemangango, Jean-Michel Javaux, parmi de nombreux autres hommes et femmes politiques influents du pays.