Classic 21

Les 35 ans du meilleur album d’INXS

© © Tous droits réservés

12 oct. 2022 à 03:35Temps de lecture5 min
Par Laurent Rieppi

Sixième album du groupe australien INXS, Kick est leur plus célèbre et contient de nombreux grands succès tels que "Devil Inside", "New Sensation", "Need You Tonight" et la superbe ballade "Never Tear Us Apart". Retour sur la réalisation de cet album qui fête son 35e anniversaire.

Les débuts : des "Farriss Brothers" à INXS

Mais avant de parler de l’album, quelques mots sur les origines du groupe.

Tout commence quand Andrew Farriss, claviériste/guitariste réussit à convaincre Michael Hutchence, un de ses condisciples de la Davidson High School (Nouvelles-Galles du Sud), de le rejoindre dans son groupe Doctor Dolphin.

Farriss et Hutchence se sont rencontrés dans des conditions particulières quelques années auparavant.

Hutchence débarque, un jour, à l’école de Farris en Australie. Michael a eu un peu de mal à s’adapter au départ, en effet il arrive tout juste de Hong Kong où il a passé toute son enfance et rapidement, il est victime de certains élèves qui se moquent de lui et – notamment – de ses tenues vestimentaires.

Andrew Farriss et un autre de ses condisciples prennent un jour sa défense lors d’un combat dans la cour d’école. C’est dans ce contexte que Farriss a l’occasion d’adresser pour la première fois la parole à Michael Hutchence. Cependant, les deux garçons ne lient pas encore une véritable amitié à ce moment-là et Michaël ne tarde pas à quitter Sydney pour s’installer à Los Angeles.

A son retour à Sydney, Michael Hutchence reprend contact avec Andrew Farriss. Hutchence a mûri, c’est devenu un jeune garçon plus confiant, fan de poésie et de littérature et Farriss a beaucoup d’admiration pour lui et pour ses connaissances.

Les deux amis commencent alors à parler musique et filles. Michael se rend à un concert de son ami Andrew et il est impressionné par sa prestation.

C’est ainsi, qu’un peu plus tard, Andrew finit par demander à Michael de le rejoindre au sein de Doctor Dolphin, parce qu’il trouve que Michael a le look idéal pour être le chanteur d’un groupe de rock.

Le groupe évolue, le line-up change, le nom de la formation aussi puis devient "The Farriss Brothers", groupe embryonnaire d’INXS. Nous sommes en 1977…

"The Farriss Brothers" porte bien son nom puisqu’on retrouve dans celui-ci les 3 frères Farriss : Andrew (clavier, guitare), Jon (batterie) et Tim (lead guitar) + Garry Garry Beers à la basse et, évidemment, Michael Hutchence au chant.

Première partie de Midnight Oil…

Le groupe commence à tourner régulièrement en Australie dans la fin des 70’s. Les Farris Brothers ont notamment l’occasion d’assurer, pendant quelque temps, la première partie d’un autre grand groupe australien : Midnight Oil.

C’est d’ailleurs quelqu’un de l’équipe Midnight Oil qui conseillera au groupe de changer de nom et de devenir INXS (une synthèse entre le groupe britannique XTC et IXL, le nom d’un grand fabricant/distributeur australien de sauce et de confiture).

Début 80, grâce à leur manager Chris Murphy, INXS dégote son premier deal avec Deluxe Records, label indépendant de Sydney, dirigé par un certain Michael Browning, ancien manager d’AC/DC.

Entre 1980 et 1985, le groupe sort 5 albums (INXS, Underneath the Colours, Shabooh Shoobah, The Swing et Listen Like Thieves). Si les 3 premiers albums ont un succès limité à l’Autralie, le 4e album The Swing et principalement le single "Original Sin" permettent à INXS de faire un peu parler d’eux en dehors des frontières australiennes.

Avec un petit peu d’aide du producteur des Beatles et des Sex Pistols…

Mais c’est surtout grâce au 5e album Listen Like Thieves que le groupe connaît une véritable reconnaissance internationale. Chris Thomas, célébrissime producteur ayant travaillé avec les Beatles, les Sex Pistols, Roxy Music et bien d’autres, rejoint alors l’équipe et les aide à sortir un single percutant : "What You Need", qui leur permettra d’accéder à la 5e place des singles aux Etats-Unis.

Le succès de "What You Need" donne beaucoup de confiance à Andrew et Michael (qui sont les principaux compositeurs du groupe). Ils savent qu’ils sont sur le bon chemin pour devenir des superstars internationales et que leur prochain album doit être énorme.

Chris Thomas qui les a aidés à définir leur nouveau son sur l’album précédent reste, bien entendu, dans l’équipe et le groupe lui demande de travailler également avec un jeune et brillant ingénieur du son : David Nicholas. Chris Thomas accepte et le duo Thomas/Nicholas fonctionne à merveille dès le début.

La réalisation de l’album Kick peut commencer…

Michael Hutchence et INXS (86/87)
Michael Hutchence et INXS (86/87) © Tous droits réservés
Loading...

Le travail débute à Paris…

Le travail sur Kick débute en 1986, Thomas va rejoindre INXS à Paris pour assister à l’un de leurs concerts et, à la suite de ce show, le groupe lui confie les démos de deux nouvelles compositions.

Il s’agit des démos de "Mystify" et d’un titre qui porte le nom de "Monkey" (et sera, par la suite rebaptisé "Move On"). Ces morceaux sont très bons mais Chris Thomas ne les juge pas encore suffisamment puissants. Il demande alors au groupe de continuer à bosser sérieusement sur d’autres compositions.

… et se poursuit à Hong Kong…

Andrew, Michael et Chris Thomas se rendent ensuite à Hong Kong (là ou Michaël a passé toute son enfance) pour bosser sur de nouvelles démos. Ces sessions chinoises sont très productives puisqu’en sort les versions embryonnaires de "Need You Tonight" et du titre "Kick".

Ces deux morceaux, et principalement "Need You Tonight" vont vraiment donner le ton de l’album et permettre au groupe de composer d’autres titres de la même veine.

… puis direction Sydney !

Après des répétitions au Sydney Opera House, le groupe se rend au Rhinoceros studio (toujours à Sydney) pour y enregistrer son sixième album Kick.

Chris Thomas, le producteur, a mis beaucoup de pression sur le groupe pour être certain d’avoir des titres solides sur l’album. La qualité est au rendez-vous : sur les 12 titres présents sur l’album, la moitié sont d’énormes tubes potentiels ("New Sensation", "Need You Tonight", "Devil Inside ", "Mystify", "Guns In The Sky" et bien entendu "Never Tear Us Apart").

A l’origine "Never Tear Us Apart" aurait dû être un titre bien différent de la célèbre ballade que l’on connaît tous. En effet, ce morceau est conçu, au début, sur une base de piano et ressemble à un titre de Fats Domino avec quelques accents ‘stonesien’ : un titre qui sonne finalement très 60’s.

Chris Thomas, pour coller au son des années 80 (on est en 87) a la très bonne idée de remplacer le son du piano par des lignes de ‘strings’ (violons de synthé) ce qui donne tout de suite au titre une sonorité beaucoup plus "à la mode" que la version originale qui a un sérieux ton rétro.

Loading...

Si la majorité des titres de Kick d’Inxs est enregistrée à Sydney, au Rhinoceros Recording studio, une petite partie de l’album est, elle, bouclée au "Studio de la Grande Armée" à Paris.

Le "Studio de la Grande Armée", toujours actif aujourd’hui, dans lequel Lenny Kratitz, Eurythmics, Mick Jagger, Duran Duran, Stevie Wonder ou encore Tina Turner enregistreront également.

L’album est par la suite mixé aux Airs Studios de Londres par celui que l’on considère – à juste titre – comme l’un des meilleurs "mixeurs" de tous les temps : Bob Clearmountain (connu pour son travail avec les Stones, Springsteen, Roxy Music, David Bowie etc).

Plus de 20 millions d’albums écoulés à travers le monde

INXS a consacré toute sa passion musicale et son énergie à la réalisation de l’album, et ce travail sera payant, en effet Kick connaît un énorme succès à sa sortie.

Outre 4 singles qui se classent dans le TOP 10 US, l’album se classe là-bas à la troisième position des charts et fonctionne aussi très bien un peu partout en Europe.

Malheureusement, et pour rappel, un grand volet de l’aventure INXS se refermera quand le chanteur Michaël Hutchence sera retrouvé mort dans une chambre de l’hôtel Ritz-Carlton de Sydney le 22 novembre 1997. Michaël Hutchence s’est vraisemblablement suicidé avec sa ceinture… Il avait 37 ans.

Par la suite, INXS essayera de continuer sa route avec d’autres chanteurs, mais sans Michaël à bord, plus rien ne sera jamais plus pareil…

Loading...
Loading...

Sur le même sujet

INXS : le groupe aurait voulu engager une chanteuse après la mort de Michael Hutchence

Journal du Rock

Des titres sans refrain avec R.E.M., Black Sabbath, Bob Dylan, INXS et The Cure

Rock & Roll Attitude

Articles recommandés pour vous