RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Léopold "le Gitan" de nouveau confronté à la justice 20 ans après avoir été suspecté d'être le dépeceur de Mons

Léopold "le Gitan" de nouveau confronté à la justice 20 ans après avoir été suspecté d'être le dépeceur de Mons
23 janv. 2018 à 07:501 min
Par Florence Dussart

Il revient au devant de l'actualité : Léopold Bogaert, surnommé "Léopold le Gitan" par la presse dans les années 90, à l'époque du dépeceur de Mons. Cet homme avait d'ailleurs figuré parmi les suspects de cette vague de sordides meurtres dans la région de Mons.

Léopold Bogaert a, aujourd'hui, de nouveau affaire à la justice: rien à voir cette fois avec les meurtres en série, mais Léopold Bogaert comparait pour séquestration, traitements inhumains et dégradants, coups et blessures. Les faits se sont produits à Comines.
Avec sa compagne, ils sont soupçonnés d'avoir abusé de quatre personnes vulnérables, des marginaux, qu'ils ont hébergés pour finalement les réduire en esclaves, avec des tortures ou des humiliations (comme le fait d'avoir tatoué des images obscènes sur leur peau). Léopold Bogaert et sa compagne risquent cinq ans de prison.
 

 

Articles recommandés pour vous