Monde

Législatives en France : le parlement du PS adopte l’accord historique avec La France insoumise

06 mai 2022 à 04:25 - mise à jour 06 mai 2022 à 21:09Temps de lecture1 min
Par Belga
AFP

Le Conseil national du PS français a adopté à 62% jeudi soir l’accord avec La France insoumise (LFI) de Jean-Luc Mélenchon pour les élections législatives de juin, un changement d’orientation historique, au terme de débats parfois tendus qui ont en partie prolongé la fronde déjà engagée de figures du parti.

L’accord a été adopté par 167 voix pour, 101 contre, et 24 absentions. Les débats ont duré quatre heures et ont fait alterner partisans et opposants de l’alliance LFI, les écologistes (EELV) et le Parti communiste (PCF) pour les législatives des 12 et 19 juin. "C’est un moment de clarification, ce vote dit à quel espace politique nous appartenons", "à gauche" et pas avec Emmanuel Macron, a conclu le premier secrétaire Olivier Faure depuis le siège d’Ivry-sur-Seine. Plusieurs dizaines des 303 membres du Conseil national étaient présents --les autres ont participé en visioconférence.

"Vraisemblablement" pas candidat

Jean-Luc Mélenchon n'envisage pas d'être lui-même candidat aux législatives des 12 et 19 juin, a indiqué vendredi sur France 2 l'ancien candidat LFI à la présidentielle, artisan d'un accord électoral entre LFI, le PS, EELV et le PCF.

"Vraisemblablement", a répondu le député sortant des Bouches-du-Rhône, invité à confirmer au 20H de France 2 qu'il ne serait pas candidat. Le patron des Insoumis a également invoqué la légitimité suffisante que lui confèreraient, s'il devait devenir Premier ministre, les sept millions de voix engrangées au 1er tour de la présidentielle.

Sur le même sujet

France : Jean Castex a présenté sa démission et celle du gouvernement

Monde

Législatives en France, futur Premier ministre, avenir du PS : quatre questions à Pierre Mathiot, directeur de Sciences Po Lille

Elections : résultats

Articles recommandés pour vous