RTBFPasser au contenu

Le Jardin extraordinaire

Légende ou réalité, la mystérieuse salamandre se dévoile !

La salamandre, comment la reconnaître ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

21 janv. 2022 à 11:30 - mise à jour 22 janv. 2022 à 08:083 min
Par C.Vandelois/M.Granville

Animal mythique, animal emblème que l’on pense être un lézard alors qu’elle appartient à la famille des amphibiens, On la croit indestructible, la salamandre intrigue ...

Getty images

Adulte, la Salamandre tachetée est impossible à confondre : son corps d'aspect "boudiné" et luisant est noirâtre, en partie couvert de taches jaunes (rarement orangées) sur le dessus de la tête et du dos, le bas des flancs, la gorge, les pattes...

RTBF

L'espèce est ovovivipare, c'est-à-dire que les femelles donnent naissance à des larves déjà bien formées, le plus souvent dans des zones calmes de ruisseaux forestiers, mais également parfois en eau stagnante (mares, ornières...).Les larves, aquatiques, sont de couleur gris-brunâtre. Elles se distinguent des larves de tritons par la présence d'une tache claire à la base des pattes. A l'approche de la métamorphose, des taches jaunâtres irrégulières apparaissent sur le dos.

Salamandra salamandra terrestris (fire salamander)
Salamandra salamandra terrestris (fire salamander) © Tous droits réservés

La salamandre peut vivre jusqu'à 20 ans dans la nature. Elles ont peu de prédateurs, leurs couleurs vives signalant leur toxicité. Derrière ses yeux, la salamandre tachetée possède deux bosses qui produisent un lait toxique en cas de danger. L'action de ces glandes parotoïdes est complétée par celle de glandes dorsales plus petites. Un prédateur qui tenterait de mordre une salamandre devrait rejeter immédiatement cet animal au goût répulsif.

Getty images

Au Moyen Age, animal de l'élément feu, la salamandre est indispensable pour les alchimistes qui veulent transformer le mercure en or. Cette association avec le feu vient sans doute des taches jaunes que cet amphibien porte sur le dos. Et de l'irritation que sa peau peut provoquer. Comme elle se cache volontiers dans les tas de bois, on peut aussi imaginer l'apparition inopinée d'une salamandre qui sort soudain d'un fagot jeté dans un brasier.

Articles recommandés pour vous