Cyclisme

Lefevere : "Si la progression de Cian est la même que celle de Remco, on l'engagera directement"

Cian Uijtbroeks (17 ans) devra attendre avant de rejoindre l'équipe Deceuninck- Quick Step enmenée par Remco Evenepoel.

© Tous droits réservés

Le jeune coureur de 17 ans, Cian Iijtebroeks, a fait la "Une" des pages cyclisme il y a quelques semaines. Et pour cause. Le Président de son équipe (Acrog-Torman Balen BC) l’avait même décrit comme "une version améliorée de Remco Evenepoel".

Recadrage de Remco avec humour

Une déclaration qui avait tout de suite fait réagir le jeune loup de l’équipe Deceuninck-Quickstep. Remco Evenepoel avait remis les pendules à l’heure sur les réseaux sociaux. "S’il réalise le doublé aux championnats de Belgique, à l’Euro et aux championnats du monde junior, alors on pourra en parler ! Et il doit aussi remporter l’Euro avec au moins 10 minutes d’avance !".

Loading...

Lefevere aussi prend cela avec le sourire

Un épisode qui a fait sourire le Manager de l’équipe Deceuninck – Quick Step. "Il faut d’abord essayer de comprendre l’humour des gens de moins de 20 ans. Ce n’est pas notre humour. Ils ont blagué sur les réseaux sociaux. C’était juste une blague".

Cian en stage avec Deceuninck-Quick Step

Cian Uijtdebroeks a passé une semaine en stage, début juillet, avec l'équipe Deceuninck-Quick Step, dans le Val di Fassa en Italie.

Même si cette sortie médiatique a fait rire Patrick Lefevere, le patron du Wolfpack a du flair… Et la jeune pousse de 17 ans a déjà passé une semaine de stage avec l’équipe World Tour, début juillet dans le Val di Fassa, en Italie. "J’ai invité Cian. Son entraîneur n’était pas très favorable. Mais il est quand même venu. Il a montré qu’il avait du caractère. Il est venu avec son programme. Il a roulé avec différents groupes. Il a pris plus de repos que les autres. Il est resté 6 ou 7 jours. C’est un type calme. Pour le moment ses résultats de course sont fantastiques. Apparemment ses résultats de tests aussi ".

Il bat un record d’Evenepoel en CLM

Avec notamment une victoire impressionnante sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne Junior, en début d’année, une course destinée aux moins de 19 ans. Une victoire avec près de 50 secondes d’avance sur son plus proche poursuivant. Autre élément intéressant, le jeune coureur qui habite à Hannut, a battu le record de Remco Evenepoel sur un CLM d’entraînement en Espagne, en allant plus de 30 secondes plus vite que Evenepoel sur un parcours accidenté de 7 km.

Loading...

"Signe-le… Signe-le…"

Une précocité impressionnante qui n’affole pas Patrick Lefevere, qui reste très pragmatique." Le chemin est encore long. Il doit encore rester un an chez les juniors en 2021. Comme Remco, qui a aussi dû rester junior, pour l’UCI et la Fédération belge de cyclisme. On verra donc ce qu’il va faire. Beaucoup de gens me disent " signe-le, signe-le " mais je ne pense pas qu’il faut faire ça ".

Loading...

Attendre puis le convaincre de rejoindre le Wolfpack

Cian Uijtdebroeks ne pourra pas rejoindre une équipe pro avant 2022.

Lefevere attendra le temps qu’il faut avant de faire les yeux doux au jeune coureur de l’équipe Acrog-Torman Balen BC, "Il faut attendre. Si un jour il devient espoir et qu’il va dans une bonne équipe bien équilibrée on y verra plus clair. Si on voit que sa progression est la même que celle de Remco on l’engagera directement. Mais ce n’est pas encore dit qu’il viendra chez nous. D’autres équipes le chassent déjà et semblent encore plus déterminées que moi pour l’engager. "

Jumbo-Visma et Sunweb en pole ?

Remco Evenepoel, avec sa maman et son papa lors de son titre de champion du monde de CLM junior à Innsbruck, en Autriche en 2018.

On pense notamment à la Jumbo-Visma de Wout Van Aert ou encore le Team Sunweb de Tiesj Benoot. Financièrement, Lefevere ne pourra rivaliser avec ces deux équipes et c’est donc autrement qu’il devra faire la différence : Y a des gens qui promettent beaucoup. Un jeune de moins de 20 qui se voient proposer un contrat par une équipe néerlandaise ou étrangère c’est très différent de ce qu’on propose ici. Remco aussi avait déjà eu des offres. Des offres folles. C’est vrai qu’à 19, 20 ans ils ont déjà des opinions personnelles. Mais les parents sont importants dans l’entourage. Il faut écouter les parents. Et ce sont aussi les parents qu’on doit convaincre "

Reste à voir si Remco Evenpoel évoluera un jour aux côtés de Cian Uijtdebroeks, au sein du Wolfpack.

Négociateur redoutable, Lefevere, connaît toutes les ficelles du métier pour convaincre les meilleurs de rejoindre son équipe. "C’est vrai qu’on dit que je suis redoutable en négociations. Mais c’est le passé et nos résultats qui nous ont donné raison".

Reste à voir, si l’équipe Deceuninck-Quik Step, arrivera à convaincre le jeune talent flamand de rejoindre son équipe. Et il faudra aussi voir si les deux jeunes loups, Cian et Remco, arriveront à s’entendre dans la meute de Patrick Lefevere.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous