RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Leers-Nord: André Leleux, lauréat du prix de littérature en picard 2021

André Leleux, devant son texte "El parinthèsse"
20 avr. 2021 à 09:54 - mise à jour 20 avr. 2021 à 09:54Temps de lecture2 min
Par RTBF

C’est avec son texte "El parinthèsse" (la parenthèse en français) qu’André Leleux, un habitant de Leers-Nord (Estaimpuis), a remporté le prix de littérature en picard 2021 d’Amiens (France). Ce prix littéraire, le plus important en langue régionale du nord de la France donne l’occasion à chaque auteur de langue picarde qu’on appelle aussi chtimi, rouchi ou patois du nord, de confronter ses œuvres, quel que soit leur genre (nouvelle, roman, conte, théâtre) aux autres auteurs du domaine linguistique picard. En plus du palmarès, l’édition 2021 distingue des auteurs ayant concouru pour le prix spécial sur le thème "2020, énée d’brin", le prix du conte, le prix du théâtre et le prix de la 1ère participation.

"El parinthèsse" raconte l’histoire d’un auteur devant sa table d’écriture. Pendant le processus de création, l’auteur donne vie à la lampe, la plume, l’encre et le papier. L’auteur, le personnage principal du récit, aimerait écrire un texte mais quelqu’un occupe toutes ses pensées : son amoureuse. Une dame, avec qui il aimerait s’évader dans une parenthèse du texte, en laissant le soin à la plume de tout écrire pour lui. Une histoire fantastique avec laquelle André Leleux a remporté le prix de littérature en picard 2021 "ma première satisfaction, c’est de m’être fait confiance" explique André Leleux. " Je me suis laissé aller et j’ai écrit cette histoire comme j’en avais envie. Ma deuxième satisfaction, c’est qu’une dizaine de personnes (le jury) ont aimé mon texte en passant un agréable moment de lecture. Pour moi, obtenir le prix n’est pas le plus important. Ce qui compte, c’est le plaisir de lire et ce que souhaitent tous les auteurs" termine André Leleux.

Extraits du texte "El parinthèsse"

Raqueonter ène histoire, ène belle histoire, aussi belle que lés ceulles qu’in raqueonte à lés afants… Ch’ést ein rêfe qu’i traîne dins l' tête de tous lés écriveus. In èrtourne lés idées dins tous lés sins, in y creot, in ést dins lés doutances, in laiche in plan, in s’èrmet à l’ouvrache. Et pus ein matin, in s' déréviant, in veot qu’ène histoire elle a dormi avec nous. Cha m’a arrivé, et v’là l' résultat.

Traduction : Raconter une histoire, une belle histoire, aussi belle que celles qu’on raconte aux enfants… C’est un rêve qui traîne dans la tête de tous les auteurs. On triture les idées, on y croit, on doute, on abandonne, on s’y remet. Et puis un matin au réveil on voit qu’une histoire a dormi avec nous. Cela m’est arrivé, et voici le résultat.

Aprés, v’là ène lampe. Ch’est ène lampe de tafe, tout c' qu’i-a d' pus ordinaire, à première vue. Mais dés pids à la tête elle veut porter beau. Malheureusemint, es prope leumire elle le met dins l' eombre.

Traduction : Voici maintenant la lampe. À première vue, c’est une lampe ordinaire, une lampe de table. Du pied au chapeau, elle se veut élégante. Malheureusement, la lumière qu’elle donne la rejette dans l’ombre.

Reportage du 20/04/2021

Articles recommandés pour vous