RTBFPasser au contenu

Regions Liege

L’écluse d’Ampsin-Neuville officiellement ouverte à la navigation

L’écluse de taille moyenne du site éclusier d’Ampsin-Neuville officiellement ouverte à la navigation
18 janv. 2022 à 14:32 - mise à jour 18 janv. 2022 à 16:202 min
Par Marc Mélon

Le dernier goulet d'étranglement sur la Meuse wallonne est en passe de sauter. Entre Namur et Liège, le site éclusier d’Ampsin-Neuville est en plein chantier de mise à grand gabarit. Il comprend le remplacement des deux anciennes écluses par deux nouvelles de plus grandes capacités, mais aussi le déplacement de la berge côté rive droite et de la Nationale qui longeait le fleuve à cet endroit.

L’écluse de taille moyenne, d'une capacité de 4500 tonnes, a officiellement été ouverte à la navigation ce mardi matin.

Moins de poids lourds, plus de bateaux

L’écluse a officiellement été ouverte à la navigation ce mardi matin.
L’écluse a officiellement été ouverte à la navigation ce mardi matin. RTBF

La nouvelle écluse d'Ampsin entre en service aujourd'hui. Elle mesure 225 mètres de long sur 12 mètres et demi de large. Sa capacité est de 4.500 tonnes. "Ici par exemple, avec cette nouvelle écluse de taille moyenne, on évite environ 225 camions de 20 tonnes" confie Corentin Vuysteke, du service communication de la Sofico qui est maître de l'ouvrage. "Elle favorise donc le report modal qui permet de désengorger le réseau routier."

Une phase transitoire

Les travaux sont indispensables pour développer la voie d'eau. Ils ne sont pas terminés. Nous sommes dans une période transitoire, comme l'explique Stéphane Barlet, ingénieur des ponts et chaussées au SPW: "Nous sommes dans une période préalable à la construction d'une future grande écluse qui va venir dans les deux années qui viennent pour assurer la navigation à grand gabarit entre Namur, la frontière avec les Pays-Bas, et vers Anvers".

Parmi les partenaires de la réalisation, il y a le bureau d'études Greisch qui doit tenir compte d'un paramètre incontournable: l'eau de la Meuse. "Tout le défi de ce chantier a été de venir construire la nouvelle écluse entre la Meuse sur laquelle nous ne pouvons pas prendre d'emprise en hiver pour éviter les remontées du niveau d'eau, et l'écluse préexistante, la plus large, à maintenir en service", explique Michael Bonivers, Directeur de projets chez Greisch. "Donc pendant la phase de construction de ce chantier, l'écluse était vraiment une ile".

Au total, le budget s'élève à 138 millions d'euros
Au total, le budget s'élève à 138 millions d'euros RTBF

C'est l'entreprise Duchêne, installée dans la région, qui effectue les travaux. Ils ont dû être interrompus à cause de la situation sanitaire. "Quand on a repris, heureusement, on est en extérieur, donc on a quand même pu reprendre, tout en respectant bien sûr les consignes, parfois en adaptant la taille des équipes, et en tenant compte bien entendu des conditions sanitaires nécessaires", précise Arnaud Villaumé, directeur de projets chez Duchêne.

Un budget de 138 millions d'euros

Les travaux s'élèvent à 138 millions d'euros. L'Europe aide financièrement la Région wallonne. "C'est 88 millions sur 138 qui sont apportés par le niveau européen" détaille Philippe Henry, Ministre wallon des Infrastructures. "Ça nous permet d'avoir des travaux de cette ampleur, très très importants pour le transport marchandises, transnational, et d'avoir des bateaux de plus grand gabarit".

Moins de poids lourds sur les routes et davantage de bateaux pour le transport des marchandises, c'est l'objectif poursuivi par la Région wallonne depuis quelques années.

Sur le même sujet

07 avr. 2022 à 05:22
1 min

Articles recommandés pour vous