Tous les sports

Leandro Lo, huit fois champion du monde de jiu-jitsu, a été abattu par un policier lors d’une altercation dans une boîte de nuit

Loading...
08 août 2022 à 14:48Temps de lecture1 min
Par Jérôme Jordens

La mort de Leandro Lo a bouleversé tout un pays. Il faut dire que celui qui a été huit fois champion du monde de jiu-jitsu est une véritable icône au Brésil. Les circonstances de sa mort ont encore plus fait réagir le peuple brésilien. Lo, 33 ans, a été abattu dans la nuit de samedi à dimanche d’une balle dans la tête alors qu’il assistait avec des amis à un concert au Clube Sirio, un club sportif de Sao Paulo.

Un de ses amis a raconté la scène du drame au média brésilien G1 : ""Il est arrivé, a pris une bouteille d’alcool sur notre table. Lo l’a juste maîtrisé pour qu’il se calme. Il a fait quatre ou cinq pas et a tiré". La balle touche Lo à la tête et l’homme prend la fuite. L’avocat de la famille de Lo a même déclaré à TV Globo que l’agresseur a encore donné deux coups de pied à Leandro Lo au sol avant de s’enfuir. Le combattant brésilien est transporté à l’hôpital Arthur Saboya de Jabaquara où il est déclaré en état de mort cérébral et il décédera quelques heures plus tard des suites de ses blessures.

L’agresseur, activement recherché, a fini par se rendre. Il s’agit d’un officier de police militaire, Henrique Otavio Oliveira Velozo, qui n’était pas en service au moment des faits. L’homme décrit comme "agressif", "amateur d’armes à feu" et "pratiquant d’arts martiaux" posséderait un casier judiciaire déjà bien rempli. Les médias locaux ont révélé qu’il avait déjà été impliqué dans une bagarre dans une discothèque il y a cinq ans. A l’époque, il avait été accusé d’avoir frappé un autre soldat de grade inférieur.

Leandro Lo devait participer à une compétition aux Etats-Unis le week-end prochain et l'annonce de son décès à entraîner de nombreuses réactions dans la communauté du jiu-jitsu.

Loading...

Articles recommandés pour vous