RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le vieux lutin et Goupil le renard, un conte de Noël à partager comme un bon repas

29 déc. 2021 à 12:31Temps de lecture3 min
Par Céline Dekock d'après l'émission de Brigitte Mahaux

Brigitte Mahaux prolonge la magie de Noël en nous racontant des contes de Noël, ceux que l’on connaît moins et qui nous emmènent dans les plaines enneigées et les forêts peuplées de sapins. Cette période de Noël est celle du partage et de l’amitié. Elle nous raconte l’histoire d’une amitié naissante entre un vieux lutin défenseur de poules et Goupil, un pauvre renard affamé.

Ce conte a été écrit par Brigitte Mahaux, sur base du conte écrit par Astrid Lindgren et Eva Eriksson, publié aux éditions Pastel. Pour écouter le conte ci-dessous, aller à 17'50''.

Contes et Légendes de Noël

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dans une ferme où vivent le jeune Barnabé et ses frères et sœurs, vit, dans le plus grand secret et depuis très longtemps déjà, un vieux lutin. S’il se fait discret et n’apparaît jamais aux yeux des hommes, ce vieux lutin apprécie la compagnie des animaux de la ferme. Et notre vieux lutin, qui est si reconnaissant de l’hospitalité que lui offrent les animaux, se donne pour mission de veiller sur tous ses amis.

La nuit, lorsque tout le monde dort, il quitte à pas feutrés son petit lit qui se trouve dans un recoin reculé de la grange. Il prend sa petite lanterne et se lance dans sa ronde de nuit, afin de vérifier que tout se passe bien dans la ferme. Il va d’abord voir ses amies les vaches, qui se languissent des belles prairies vertes. Il les rassure, en leur promettant l’arrivée prochaine du printemps.

Chez les moutons, notre petit lutin se réchauffe un peu au contact de leur douce laine. Il leur donne des feuilles qu’il a apportées spécialement pour eux. Mais l’endroit où le vieux lutin préfère aller, c’est chez les poules. Il aime leur compagnie et puis, elles pondent des œufs en abondance, il y en a tellement que notre lutin peut se permettre d’en chiper un de temps en temps, sans que cela ne se remarque. Et notre vieux lutin veille sur ses amies les poules, et sa vigilance est bien justifiée, puisque Goupil, le renard, rôde autour de la ferme.

Parmi les amis du lutin, il y a également Karo, le chien de la ferme. C’est le meilleur ami du vieux lutin. Mais ce soir, Karo a très froid et notre lutin se démène pour lui apporter de la paille pour le réchauffer. Il faut que tout soit parfait ce soir, et que tout le monde soit heureux, se dit le vieux lutin. C’est que ce soir est un soir particulier, c’est le soir de Noël.

Lucie, l’étoile resplendissante dans le ciel, voit notre petit lutin se décarcasser pour tous les animaux de la ferme, et se dit que lui aussi a bien le droit de fêter Noël. C’est ainsi que l’étoile Lucie va frapper à la fenêtre de Barnabé. "Regarde dehors", lui dit-elle, "regarde cette petite lanterne qui brille au loin". L’attention de Barnabé ainsi captivée par cette petite lueur, le jeune garçon réveille ses frères et sœurs pour leur montrer ce qu’il a découvert : un petit lutin vit dans la ferme ! Ni une, ni deux, Barnabé et ses frères et sœurs se ruent à la cuisine pour prendre un peu du repas que préparait leur maman, de la soupe au potiron, un petit morceau de dinde fumante, un peu de pommes caramélisées, ils confectionnent la plus belle des assiettes de Noël pour le vieux lutin qu’ils viennent de découvrir.

Ils installent une petite table derrière la grange, à l’abri du vent, allument une petite bougie et dressent le repas du lutin. Ce dernier, ému pour cette attention va s’installer quand soudain, il entend du bruit du côté du poulailler. Il se précipite, juste à temps pour arrêter Goupil, qui avait déjà passé sa tête dans l’ouverture du poulailler. "Mais que fais-tu ?", gronda le vieux lutin. Le pauvre Goupil s’excuse et lui explique qu’il a une famille à nourrir, et qu’il désire plus que tout leur offrir un bon repas pour Noël.

Le lutin sourit et l’invita à le suivre derrière la grange. Le plus grand plaisir d’un repas, c’est de le partager, dit le lutin. Il donne la moitié de son assiette à Goupil qui emporte toute cette bonne nourriture pour sa famille. Et depuis lors, Goupil est le premier renard à défendre les poules face aux autres renards, tout cela grâce à un bon repas de Noël partagé entre amis.

Sur le même sujet

L’origine de la joie sur terre, un conte initiatique sámi à découvrir en mots et en musique

Musiq3

Le Mystère du solstice d’hiver, un conte celte adapté et raconté par Brigitte Mahaux

Articles recommandés pour vous