RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Le vicaire général de Liège suggère d'organiser des célébrations en extérieur

Le vicaire général de Liège suggère d’organiser des célébrations en extérieur (illustration)
27 avr. 2021 à 09:13 - mise à jour 27 avr. 2021 à 09:13Temps de lecture1 min
Par Martial Giot

Mai approche. C'est habituellement le mois des communions. Elles seront à nouveau perturbées cette année par la crise sanitaire.

Certaines paroisses les maintiennent, en multipliant les célébrations pour respecter la jauge de 15 personnes maximum. Mais d'autres reportent premières communions et professions de foi de quelques semaines ou à l'automne prochain.

C'est dans ce contexte que le vicaire général du diocèse de Liège lance une idée. Si le plan plein air entre bien en application le 8 mai, 50 personnes pourront assister à des événements à l’extérieur. Pourquoi dès lors ne pas envisager des célébrations en plein air?

La suggestion du Chanoine Eric de Beukelaer, le vicaire général de Liège, vise les communions, mais aussi les messes dominicales, voire les mariages ou les baptêmes: "L'idée, c'est de dire, là où c'est possible, plutôt que de célébrer à 15, -qui est la limite actuelle dans une église-, puisqu'on peut célébrer à 50 à l'extérieur, pourquoi ne pas trouver un endroit, -ça peut être dans la cour d'une école, dans un jardin clos, soit même avec l'accord de la police et du bourgmestre, sur une place publique près de l'église-, d'y installer 50 chaises, et évidemment de quand même protéger l'espace de célébration en cas de grosse pluie".

"Une solution impraticable", selon le doyen de Huy

"Excellente idée", commente l'Abbé André Dawance, le doyen de Huy, sauf que "ça demande inévitablement une infrastructure, ça demande aussi des ressources humaines pour monter des tentes et pour préparer tout le matériel. On n'a pas retenu cette solution-là parce qu'elle nous paraissait impraticable, étant donné l'investissement, peut-être financier, mais aussi humain, et puis alors le risque évidemment d'intempéries".

Et ce qui vaut pour les communions vaut pour d'autres célébrations, juge le doyen de Huy.

Coronavirus: plan plein air avec 50 personnes à l'extérieur (JT 14/04/2021)

La culture se sent oubliée malgré un plan plein air avec 50 personnes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous