RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Le verre des curistes et les "donneuses d’eau", une exposition surprenante au Musée de la Ville d’Eaux à Spa

De magnifiques verres utilisés jadis par les curistes à Spa sont réunis dans la nouvelle exposition temporaire du Musée de la Ville d’Eaux à Spa.

C’est une exposition inédite et instructive intitulée "Vous prendrez bien un petit verre !" qui vient de s’ouvrir au Musée de la Ville d’Eaux à Spa, montée par l'équipe du Musée elle-même ; elle illustre en quelque sorte l’envers du décor des cures thermales en Europe, et bien entendu à Spa. Cette exposition rassemble en effet plusieurs dizaines de verres utilisés jadis par les curistes à travers l’Europe ainsi que de nombreux verres souvenirs. Elle propose aussi un focus sur un métier méconnu, celui de donneuses d’eau qui jouaient un rôle central dans l’organisation des cures thermales.

Les verres de cure présentés à Spa sont soit des objets utilisés jadis par les curistes, soit, comme ici, des verres que l’on achetait dans les boutiques à souvenirs.
Les verres de cure présentés à Spa sont soit des objets utilisés jadis par les curistes, soit, comme ici, des verres que l’on achetait dans les boutiques à souvenirs. RTBF – Philippe Collette

C’était l’accessoire indispensable au curiste : le verre de cure, utilisé pour boire l’eau des sources thermales. L’exposition en rassemble des dizaines, essentiellement prêtées par un couple de collectionneurs parisiens, deux médecins à la retraite, véritables passionnés de ces objets venus de toute l’Europe ; s’ils composent 90 pourcents des collections présentées, on retrouve aussi dans l’exposition spadoise des objets, cartes postales, documents et photos issus des collections propres du Musée. Amandine Leusch, conservatrice du Musée : " Vous trouverez ici des verres qui proviennent d’abord des villes thermales européennes reconnues désormais par l’UNESCO, dont Spa bien sûr, mais aussi de bien d’autres villes, une cinquantaine environ. Nous avons rassemblé des verres de toute sorte avec des décorations et des techniques très variées, comme par exemple des cristaux de Bohême. " Des verres souvenirs qui constituent de véritables œuvres d’art par leurs couleurs, leurs motifs et leurs gravures, représentant le plus souvent des lieux ou sites de la région dans laquelle se situe la ville thermale.

Des verres gradués étaient utilisés pour doser les quantités d’eau servies aux curistes ?
Pour l’hygiène, les verres de cure étaient protégés dans des étuis, chaque curiste ayant le sien.

L’hygiène bénéficiait d’une grande vigilance !

L’exposition aborde aussi l’aspect hygiénique des verres de cure. Une hygiène dont la préoccupation est apparue au fil de l’histoire du thermalisme. Françoise Jurion, historienne de l’art au Musée de la Ville d’Eaux : " C’est au 19e siècle que vont apparaître les hygiénistes car avant cela, le verre servait à plusieurs curistes qui buvaient donc dans le même verre ; les hygiénistes ont attiré l’attention sur les maladies qui peuvent se transmettre par l’eau ; donc les verres ne seront plus à fond carré mais rond ; chacun voudra ensuite avoir son propre verre avec un petit étui ou panier, chacun aura le sien ; nous en exposons plusieurs ici." Apparaîtront ensuite des graduations sur les verres :" certains curistes croyaient qu’il fallait boire de grande quantité d’eau pour guérir mais boire en excès était dangereux, donc à graver les verres pour définir les doses d’eau à ingurgiter ; l’exposition en présente plusieurs ainsi qu’un petit compteur qui permet au curiste de se rappeler combien de verres il a bus."

Les donneuses d’eau jouaient un rôle crucial dans l’organisation des cures thermales.
Les donneuses d’eau étaient souvent des jeunes filles payées au simple pourboire.

Les donneuses d’eau, un métier méconnu et pourtant essentiel pendant les cures.

L’exposition propose aussi un focus sur un métier méconnu, celui des donneuses d’eau, des jeunes filles payées au seul pourboire ou qui recevaient des petits cadeaux des curistes. Pourtant, leur fonction était indispensable dans l’organisation des cures ; Marc Joseph, collectionneur et président du musée : " Les donneuses d’eau étaient là pour servir les curistes, puiser l’eau à la source, elles servaient réellement de transition entre la source et le curiste puisqu’elles seules avaient accès à la source. C’était elles aussi qui lisaient les prescriptions des médecins en ce qui concerne le dosage d’eau à donner aux curistes." Pour illustrer le travail des donneuses d’eau, l’exposition présente un objet insolite : "c’est un long manche de plusieurs mètres avec en son bout un panier pouvant contenir ici 6 verres d’eau ; les donneuses d’eau plongeaient ce manche dans la source pour en recueillir le breuvage destiné aux curistes."

"Vous prendrez bien un petit verre"

Exposition au Musée de la Ville d’Eaux, avenue Reine Astrid, 77B à Spa

Ouverte jusqu’au 14 novembre tous les jours de 14 à 18 heures – infos : www.spavillaroyale.be

Sur le même sujet

La foire 'Art Paris' prend le virage écologique et met la nature à l’honneur

Exposition - Accueil

Quatre musées belges en lice pour le European Museum of the Year Award 2022

Exposition - Musées

Articles recommandés pour vous