RTBFPasser au contenu

Le variant Omicron représente 41% des tests positifs en Belgique : "On s’attend à avoir dépassé les 50% au cours du week-end"

Le variant Omicron représente 41% des tests positifs en Belgique : "On s’attend à avoir dépassé les 50% au cours du week-end"
24 déc. 2021 à 09:581 min
Par Ambroise Carton

A quelques jours de la fin de l’année 2021, Sciensano et le centre de crise faisaient le point sur l’épidémie de Covid-19 dans notre pays lors d’une conférence de presse qui a débuté à 10h30.

"La quatrième vague que nous avons connue continue à se retirer", observe Yves Van Laethem. Le porte-parole interfédéral rappelle que l’objectif est d’atteindre moins de 500 lits occupés en soins intensifs (il y en a actuellement 660).

Reste ce qu’Yves Van Laethem qualifie de "potentiellement moins bonne nouvelle" : le variant omicron qui "augmente sa proportion dans les cas belges de manière rapide et remplace petit à petit le variant delta".

Quatre fois plus d’Omicron que la semaine dernière

Selon les chiffres communiqués lors de la conférence de presse, Omicron représentait ce jeudi 41% des tests positifs en Belgique. "On s’attend à avoir dépassé les 50% au cours du week-end devant nous", ajoute Yves Van Laethem. En clair cela signifie qu’environ 3000 personnes sont actuellement détectées chaque jour comme infectées par le variant Omicron contre 700 il y a une semaine.

 

 

Loading...

Et ensuite ? Selon le porte-parole, "on peut s’attendre dans un avenir proche à une augmentation des contaminations et par la suite, dans le courant du mois de janvier, un impact sur les admissions à l’hôpital." Et ce même si "la virulence du variant reste incertaine". Des premières données au Royaume-Uni montrent en effet un risque d’hospitalisation bien moins élevé avec Omicron qu’avec Delta.

En attendant, Yves Van Laethem invite à recevoir "rapidement" la troisième dose de vaccin et à respecter les mesures existantes. "Nous voudrions insister sur des mesures dans la sphère privée sur laquelle les pouvoirs politiques n’ont guère insisté ces derniers jours", glisse-t-il. Et de citer une série de conseils de prudence, dont le fait d’inviter un nombre limité de personnes lors des fêtes, de bien ventiler son habitation et de respecter les gestes barrières.

Sur le même sujet

26 déc. 2021 à 20:12
2 min
25 déc. 2021 à 18:58
2 min

Articles recommandés pour vous