Coronavirus

Le variant indien du coronavirus identifié pour la première fois en Belgique

3D Rendering of DNA chain and Human coronavirus.coronavirus (nCoV) or covid – 19

© © Tous droits réservés

22 avr. 2021 à 10:30Temps de lecture1 min
Par Johanne Montay

La plateforme de surveillance génomique du SARS-Cov-2 en Belgique a identifié pour la première fois des cas de variant indien, le variant B.1.617, dans son rapport daté du 21 avril. Pour l’instant, il ne s’agit actuellement que de 4 cas. Ils ont été localisés dans trois communes belges : Schoten et Deurne, en Flandre, et Saint-Josse-ten-Noode à Bruxelles. Aucun des patients n’a dû être hospitalisé, et leurs symptômes ont été modérés. La transmission ne serait pas due à un voyage à l’étranger, mais elle se serait produite sur le sol belge.

Ce variant a déjà été détecté dans plusieurs pays du monde, mais principalement en Inde, au Royaume Uni, et aux Etats-Unis. Il combine plusieurs mutations préoccupantes, mais la plateforme de séquençage estime qu’elles ne sont probablement pas aussi sérieuses que certaines des mutations présentes dans les autres variants, identifiés en Grande-Bretagne, en Afrique du Sud et au Brésil.

Le variant identifié au départ en Grande-Bretagne, le B.1.1.7 est lui, devenu dominant dans notre pays : il représente 85,9% des nouvelles transmissions ; le variant sud-africain (B.1.351) est en phase d’émergence et sa présence est estimée à 3,7%, soit un peu moins que le variant brésilien P.1 (4,9%).  


►►► A lire aussi : Coronavirus en Inde : "Il y a trois patients Covid par lit dans les hôpitaux publics de New Delhi"


 
 

Conférence de presse Sciensano du 20/04/2021

Coronavirus en Belgique : vers une augmentation des variants brésiliens, sudafricains ou indiens ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous