RTBFPasser au contenu

Vous avez du talent

Le trio Spilliaert : " Désiré Pâque a été un compositeur belge aussi éclectique que visionnaire "

Puisque vous avez du talent

Le trio Spilliaert : ' Désiré Pâque a été un compositeur belge aussi éclectique que visionnaire '

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 févr. 2022 à 09:034 min
Par Laurent Graulus

Le pianiste Gauvain de Morant, le violoniste Jean-Samuel Bez, et le violoncelliste Guillaume Lagravière forment le trio Spilliaert.

Fondé à Bruxelles en 2011, le trio s’est donné pour vocation d’interpréter et de défendre le répertoire belge, avec le soutien de l’association Musicabel, en proposant lors de chaque concert une oeuvre d’un compositeur belge. Le trio s'intéresse donc tant au répertoire du passé, qu'à celui d'aujourd'hui. Nous entendrons pour exemple dans cette émission, le trio avec piano du compositeur franco-belge Nicolas Bacri. Une oeuvre enregistrée par le trio Spilliaert.

C’est dans le cadre de cette démarche, que la jeune formation franco-belge fait paraître en ce moment chez CYPRES (ndlr. : un label belge), l’intégrale des trios avec piano de Désiré Pâque, un compositeur belge né à Liège en 1867 et décédé en 1939, et quasiment tombé dans l’oubli aujourd’hui.

Et le violoniste Jean-Samuel Bez d’ajouter : " Nous avons découvert ce compositeur presque par hasard. Nous avons toujours beaucoup de plaisir à dénicher des trios oubliés et nous sommes tombés sur une biographie d’un dénommé Pâque mentionnant l’existence de trois trios avec piano. C’est Philippe Gilson, brillant musicologue et spécialiste de Pâque, qui nous a indiqué la présence des manuscrits autographes au Conservatoire de Liège et nous en a procuré une copie, sur laquelle nous jouons d’ailleurs toujours actuellement ! La première prise de contact avec le style inhabituel de Pâque nous a incité à programmer le premier de ces trios au festival Varga, en France à l’été 2016. Le retour du public a été si positif que nous avons décidé de poursuivre l’aventure avec ce compositeur passionnant.

Et le trio, intarrisable à notre micro de poursuivre : " Malgré une carrière internationale, Désiré Pâque demeure un compositeur mystérieux, et qui a laissé peu de traces. Il nous a fallu enquêter pour pouvoir retracer son parcours. 

Comme beaucoup de compositeurs de l’époque, la musique de Désiré Pâque est d’abord inspirée par César Franck, mais dont il se détachera peu à peu, pour développer par la suite un style personnel et libre qui le conduira jusqu’à l’atonalité et ce dès 1890, ce qui le rend même précurseur de Schoenberg !

Et le pianiste Gauvain de Morant de poursuivre : " La grande invention de Pâque, c'est le principe de " l’adjonction-constante " de thèmes indépendants les uns des autres. Il rompt ainsi avec la tradition classique du principe de développement "linéaire". 

Les trois trios avec piano de Désiré Pâque figurent sur ce disque, de même que deux pièces en duo un mouvement : l'Adagio sostenuto pour violon et piano, opus 39, et le Lento cantabile pour violoncelle et piano, opus 89.

Le cinq oeuvres présentées sur le disque couvre une période s'étalent entre 1899 et 1930. Elles proposent un panorama particulièrement large, et passionnant de ce compositeur qui gagne décidément à être connu.

Mais cette démarche eut été vaine, si elle n'avait pas été portée par le talent de ce trio Spilliaert.

Avant le chapitre musical, il y a d'abord cette curiosité, et ce travail de recherche musicologique qui sont à saluer.

Au point de vue musical, on ne peut que se réjouir de la qualité sonore de ce trio Spilliaert : les sonorités sont larges, rondes et belles. Le vibrato est expressif, mais jamais excessif. La mise en place rythmique est impeccable, et la justesse particulièrement soignée.

Des qualités qui n'auront pas échappé au Directeur artistique de cet enregistrement, le grand violoncelliste Guy Danel, ni à Cédric Hustinx, Directeur du label CYPRES, qui a rapidement proposé au trio Spilliaert de produire ce disque, dans le cadre des 30 ans du label belge.

L'intégrale des trios de Désiré Pâque par le trio Spilliaert : un voyage passionnant dans la belgitude internationale de Désiré Pâque. Un disque paru chez CYPRES.

Réalisation et présentation : Laurent GRAULUS

Ci-dessous, la programmation musicale détaillée de l'émission :

Félix MENDELSSOHN - Mouvement lent du trio avec piano, opus 49. Jacques Thibaut, violon; Pablo Casals, violoncelle et Alfred Cortot, piano. Enregistré à Londres en 1927 !. PATHE MARCONI.

Désiré PÂQUE - Trio avec piano n°1, opus 46 : 1er mouvement . Trio Spilliaert (Jean-Samuel Bez, violon; Guillaume Lagravière, violoncelle et Gauvain de Morant, piano). CYPRES.

Désiré PÂQUE - Trio avec piano n°1, opus 46 : 2e et 3e mouvements . Trio Spilliaert (Jean-Samuel Bez, violon; Guillaume Lagravière, violoncelle et Gauvain de Morant, piano). CYPRES.

Désiré PÂQUE - Trio avec piano n°1, opus 46 : mouvement final. Trio Spilliaert (Jean-Samuel Bez, violon; Guillaume Lagravière, violoncelle et Gauvain de Morant, piano). CYPRES.

Désiré PÂQUE - Adagio sostenuto pour violon et piano, opus 39. Jean-Samuel Bez, violon et Gauvain de Morant, piano. CYPRES.

Désiré PÂQUE - Trio avec piano n°2, opus 98 : 1er mouvement . Trio Spilliaert (Jean-Samuel Bez, violon; Guillaume Lagravière, violoncelle et Gauvain de Morant, piano). CYPRES.

Désiré PÂQUE - Lento cantabile pour violoncelle et piano, opus 89. Guillaume Lagravière, violoncelle et Gauvain de Morant, piano. CYPRES.

Désiré PÂQUE - Trio avec piano n°3, opus 115 : 1er mouvement . Trio Spilliaert (Jean-Samuel Bez, violon; Guillaume Lagravière, violoncelle et Gauvain de Morant, piano). CYPRES.

Nicolas  BACRI - Trio avec piano n°7, opus 160 . Trio Spilliaert (Jean-Samuel Bez, violon; Guillaume Lagravière, violoncelle et Gauvain de Morant, piano). Non publié au disque.

Le trio Spilliaert dans les studios de Musiq3. De gauche à droite : le violoniste Jean-Samuel Bez; le violoncelliste Guillaume Lagravière et le pianiste Gauvain de Morant
Le trio Spilliaert dans les studios de Musiq3. De gauche à droite : le violoniste Jean-Samuel Bez; le violoncelliste Guillaume Lagravière et le pianiste Gauvain de Morant Photo : Laurent Graulus

Articles recommandés pour vous