RTBFPasser au contenu

Week-end Première

Le train : un goût de voyage... et un enjeu politique mondial

Le train : un goût de voyage... et un enjeu politique mondial
13 janv. 2022 à 07:442 min
Par Christian Rousseau

Et si le train éclairait les enjeux du monde contemporain ? C’est ce qu’on se dit en tout cas à la lecture du nouveau livre du journaliste Antoine Pecqueur Géopolitique du rail – sorti il y a quelques jours aux Editions autrement. Démonstration en quelques faits de l'importance du rail dans notre paysage international actuel.

Le rail est en enjeu essentiel dans les pays baltes

Un projet gigantesque a vu le jour il y a quelques années déjà. Il s’appelle Rail Baltica

Son but : relier par voie ferrée la Pologne à la Finlande. Ce nouveau réseau permettrait de connecteur les pays baltes avec le reste de l’Europe. Très pratique pour le frêt et pour le transport de passager. Mais derrière cette connections, il s’agit aussi d’un moyen pour ces pays de ne plus être dépendant de la Russie en matière de transport.

 


►►► A lire aussi : Rail Baltica : Géopolitique et complexité


 

Le projet est gigantesque puisqu’il prévoit même la réalisation d’un tunnel qui permettrait de relier Tallinn à Helsinki. Il deviendrait alors un tunnel plus long que le tunnel sous la manche.

Inutile de préciser que La Russie voit d’un très mauvais œil ce projet qui minimise son emprise sur ces pays.

Loading...

Le rail, un outil de paix ?

Le train semble effectivement être un outil de paix entre certains pays. A priori, la Turquie et l’Iran ont tout pour se détester. Mais pour les Iraniens, l’un des seuls pays où ils peuvent se rendre de manière simple, c’est la Turquie. Et la liaison se fait essentiellement par train.

C’est donc un destination privilégiée pour un train qui va traverser les territoires de la population kurde.

Loading...
Loading...

La Chine, nouveau maître du train

Dans le domaine ferroviaire, la Chine bat tous les records. En 10 ans, elle a mis en service 38.000 kilomètres de lignes en service. Pour ce pays, c’est un enjeu économique majeur. Ils ont le projet de se relier à l’Europe via Dortmund et Lyon, par exemple

La Chine investit également dans des projets ferroviaires partout dans le Monde. En Amérique du Sud, par exemple, la Chine a le projet de réaliser et de financer des lignes ferroviaires qui relieraient l’océan atlantique à l’océan pacifique. Ce serait un nouveau canal de Panama du 21ème siècle.


►►► A lire aussi : La Chine, le plus grand réseau à grande vitesse


Loading...

Les Etats-Unis reviennent sur les rails

Aux Etats-Unis, les voyageurs n’ont plus l’habitude de prendre le train mais cela pourrait changer.

Le rail est beaucoup utilisé pour le fret mais il est devenu marginal pour le transport de passagers. Mais Joe Biden est un amoureux du train qu’il utilise très régulièrement. C’est un véritable amoureux du train qui a même lancé sa campagne électorale depuis une gare.

A travers son plan de relance de l’économie américaine, il prévoit de nombreux investissements dans le domaine ferroviaire : rénovation, développement de lignes à grand vitesse…

Un moyen pour les USA d’améliorer leur impact environnemental mais aussi de contrecarrer les ambitions de la Chine dans ce domaine.

 

Invité : Antoine Pecqueur, journaliste

Géopolitique du rail aux editions Autrement

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous