Moteurs Endurance

Le Tournaisien Baptiste Moulin, des 24H 2CV aux "vraies" 24H de Spa-Francorchamps

La Lamborghini Huracan GT3 EVO de Baptiste Moulin

© Patrick#Hecq

Le jeune pilote hennuyer Baptiste Moulin, 21 ans, sera l'un des treize Belges au départ des 24 Heures de Spa-Francorchamps samedi. Le Tournaisien (Frasnois, plus exactement) disputera seulement sa troisième course au volant de la Lamborghini Huracan GT3 EVO... Le défi est de taille, mais cela ne l’effraie pas, loin de là !

>> L'Aubelois Charles Weerts, 19 ans, rêve du Top 5 après son titre en Sprint Cup

>> Le Namurois Benjamin Lessennes, un débutant enthousiaste et ambitieux au départ

>> "Waw", une Art Car belgo-new-yorkaise au départ à Francorchamps !

"Je me sens très bien, et j'ai hâte que les festivités commencent !, sourit le pilote de la Lamborghini Squadra Corse. Au départ, j'aurai sans doute un peu d'appréhension, parce que ce sera ma première course de cette envergure. Mais je pense que l'adrénaline et le stress positif vont passer au-dessus de ça. Tout devrait bien se dérouler, dans de bonnes conditions, surtout avec une équipe comme la mienne, FFF : ils ont gagné le championnat l'an dernier, je me sens donc vraiment en confiance avec la voiture, comme avec le circuit ! Il y a 3-4 ans maintenant, j'ai disputé les 24 Heures 2CV - le niveau n'est pas le même, on est d'accord -, mais j'ai adoré rouler de nuit et j'en ai gardé un très bon souvenir. J'aime ça ! Quant à la météo, même si je n'ai jamais roulé sous la pluie en course avec cette voiture, qu'il pleuve ou qu'il fasse beau, je prendrai autant de plaisir ! Notre objectif est clair : gagner de l'expérience, et j'aimerais terminer sur le podium dans ma catégorie (Silver Cup). Et pourquoi pas finir dans le Top 15 au général !"

Mais quel est le parcours qui a mené Baptiste Moulin jusqu'au départ des 24 Heures de Spa-Francorchamps ?

"En 2012, à l'âge de 12 ans, j'ai commencé le karting, développe le jeune Tournaisien. Plus tard, je suis parti étudier au Mans pendant deux ans, à la FFSA Academy. Cette école est dédiée à 100% aux futurs pilotes. Nous n'étions que 18, l'accès y est vraiment très restreint ! J'ai ensuite disputé le Championnat de France de F4 (2018), puis la Porsche Carrera Cup française (2019). Depuis le mois de janvier, je roule pour Lamborghini en GT World Challenge Europe Endurance Cup."

Malgré la distance qui sépare Tournai de Spa-Francorchamps, Baptiste Moulin se sentira "à la maison" ce week-end...

"La Belgique n'est pas un grand pays, et qu'on soit d'un côté ou de l'autre, on n'est jamais bien loin de ce circuit ! Je me sens donc un peu chez moi, dans mon jardin. C'est un circuit que je connais parfaitement, je roule sur ce circuit depuis que je suis tout petit... grâce à ma Playstation. On peut parler de Spa-Francorchamps à n'importe qui, en Belgique ou dans le monde entier, tout le monde connaît. C'est une référence pour moi !"

Articles recommandés pour vous