RTBFPasser au contenu

Voyages

Le tourisme local a toujours la cote, malgré la réouverture des frontières

Le tourisme local a toujours la cote, malgré la réouverture des frontières.
23 avr. 2022 à 12:002 min
Par RTBF avec AFP

Plus de la moitié des Français et des Anglais préféreront planifier des projets de voyage dans leurs propres pays au cours des prochains mois. Même les Américains, qui sont de grands baroudeurs, choisiront de redécouvrir leur territoire lors de leurs congés. Bref, le tourisme local n'aura pas moins de succès avec l'assouplissement des restrictions sanitaires.

Les voyageurs ont redécouvert les merveilles de leur région

Au plus fort de la crise sanitaire, on a parlé de "revenge travel", cette envie effrénée de rattraper le temps perdu en imaginant enchaîner les projets de voyages dès lors que les frontières rouvriront. Nombre de touristes ont confié leur nostalgie de leurs escapades passées, et même de leurs diverses expériences à bord des avions, certaines compagnies aériennes n'hésitant pas à les embarquer pour de simples tours au-dessus des aéroports... On aurait donc pu croire qu'avec la généralisation de la vaccination et l'assouplissement des restrictions sanitaires dans de nombreux pays, les voyageurs auraient sauté sur la moindre semaine de congés pour s'engouffrer dans un avion.

Il semble au contraire que le tourisme local ait définitivement trouvé sa place.

Au cours des douze prochains mois, 45% des Américains planifieront des voyages au sein même des Etats-Unis.

Ils ne seront que 14% à partir à l'étranger, rapporte une étude YouGov Global Travel Profiles.

Les habitants de Singapour ne sont pas bien nombreux non plus à quitter leurs pays (33%). Même les Anglais, que l'on a l'habitude de croiser aux quatre coins du globe, préféreront visiter leur propre pays plutôt que de partir loin (52% contre 43%).

Le voyage lointain, une affaire de jeunes

De leur côté, les Français n'ont pas attendu la crise sanitaire pour savoir que leur pays composait une formidable destination de vacances. Sans surprise, ils sont ainsi les plus nombreux parmi les cinq nationalités interrogées à préférer rester chez eux pour envisager de futurs voyages (60%).

A l'inverse, les habitants des Emirats Arabes Unis, qui ont toujours beaucoup voyagé, continueront de favoriser les escapades à l'étranger (61%). 

En fait, le voyage international constitue surtout un projet pour les plus jeunes, âgés de 16 à 24 ans. Une réalité qui concerne en premier lieu les jeunes Britanniques, qui sont 66% à prévoir une escapade loin du Royaume-Uni. En France, l'écart est très serré entre ceux qui veulent des vacances chez eux et ceux qui favorisent l'étranger : 51% contre 53% (pour les voyages domestiques). Même constat pour les jeunes Américains (23% contre 31% pour les voyages domestiques). 

 

*L'étude YouGov Global Travel Profiles a été réalisée en mars 2022 auprès d'adultes de cinq pays (France, Angleterre, Etats-Unis, Emirats arabes unis, Singapour).

Sur le même sujet

26 avr. 2022 à 11:18
1 min
22 avr. 2022 à 14:43
2 min

Articles recommandés pour vous