Tour de France

Le Tour de France démarre de Binche : "Un évènement exceptionnel, un jour de fête"

Le Tour de France démarre de Binche : revivez notre émission spéciale

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La ville de Binche se pare de jaune l'espace d'une journée. Seule ville-étape belge cette année, elle est le point de départ ce jeudi de la sixième étape du Tour de France en direction de Longwy. Un sixième opus qui sera le plus long de cette édition 2022 puisqu'il comportera 220 kilomètres et qui favorisa probablement, de par son profil, une échappée au long cours.

Pour fêter ce départ depuis Binche, la RTBF a décidé de mettre les petits plats dans les grands en vous proposant une émission spéciale dès 11H00 en direct depuis le village départ installé sur les pavés de la Grand Place de la cité des Gilles.

Une émission spéciale et plusieurs personnalités. Frédéric Tilmant, ancien joueur professionnel de football, est aujourd’hui échevin des Sports et du folklore à la Ville de Binche. "C’est un évènement exceptionnel et un véritable honneur de l’accueillir. On travaille depuis trois à quatre mois pour peaufiner ce projet et pour en faire une réussite totale. Le monde est là, le soleil est au rendez-vous. Une organisation pour le Tour de France, ça doit être parfait. On a travaillé avec beaucoup d’enthousiasme et d’envie", a-t-il expliqué à notre micro.

"C’est un jour de fête. C’est extraordinaire de vivre le départ du Tour une deuxième fois en trois ans. Binche, ville de cyclisme, seule étape en Belgique, un pays de cyclisme, un pays de champions de cyclisme, mais également de pratiquants. Je pense que c’est un plaisir partagé donc. C’est le grand jour aujourd’hui, mais ça fait des semaines qu’à Binche, pour les enfants, les dames, les personnes handicapées, on organise des activités particulières pour leur donner le goût du vélo. Le secret pour accueillir le Tour aussi souvent ? Il y a deux raisons. La première, c’est un plan réfléchi, structuré et ambitieux. Il y a aussi la passion, l’amour du vélo. Ca transpire ici à Binche. On a un plan sur dix ans. Nous avons Binche-Chimay-Binche le premier mardi du mois d’octobre. Il y a également quatre championnats de Belgique qui vont arriver en 2024, 2025, 2029 et 2030. Et puis il y a le Tour de France. C’est le Graal, notre carte de visite, ce qui permet de développer d’autres projets. Des projets qui permettent d’introduire petit à petit la mobilité douce à Binche. Le Tour de France qui revient, c’est une confirmation, c’est une marque de confiance. Nous ne sommes par contre pas candidats à une arrivée du Tour, la ville de Binche se prête mieux à un départ", a lui précisé Laurent Devin, bourgmestre de Binche.

Et Christian Prudhomme, patron du Tour de France d'ajouter : "On se sent bien avec la ferveur et la passion qu’on connait toujours en Belgique et ici à Binche. En plus, on note aussi toujours la présence d’Eddy Merckx. C’est le roi, on est très heureux d’être là. La Belgique, c’est le cœur du cyclisme, c’est la légende, c’est Eddy. Venant du Nord, on voulait aller vers les Vosges, il y avait une vraie logique à passer par ici." Un Tour de France mené jusqu’ici par… un coureur belge. "En deux étapes, on a vu deux facettes du grand champion Wout van Aert. Le goéland magnifique qui s’envole au Cap Blanc Nez, le lendemain une force de caractère alors qu’il aurait pu baisser les bras. Sur le podium, la marque de respect lorsqu’il embrasse son maillot jaune, c’est quelque chose de très fort", a-t-il conclu.

Tour de France : départ de Binche ce jeudi
Tour de France : Wout van Aert avec Eddy Merckx

Articles recommandés pour vous