RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Asie

Le Timor oriental aux urnes ce samedi pour choisir son président

Les électeurs se préparent à voter à Dili
19 mars 2022 à 06:42Temps de lecture1 min
Par Belga

Les électeurs du Timor oriental ont convergé vers les bureaux de vote samedi pour choisir leur président pour cinq ans dans l’élection la plus compétitive de l’histoire du jeune pays d’Asie du Sud-Est.

Seize candidats sont en lice, dont quatre femmes, soit le plus grand nombre de candidats depuis l’indépendance du pays de l’Indonésie en 2002.

L’actuel président Francisco Guterres, surnommé "Lu-Olo", 67 ans, qui dirige aussi le parti Fretilin, est candidat à un deuxième mandat.

Son principal concurrent est le Prix Nobel de la Paix José Ramos-Horta, 72 ans, qui a déjà été président de 2007 à 2012. Il est soutenu par le Congrès national de reconstruction du Timor (CNRT).

Plus tôt cette semaine, Jose Ramos-Horta avait expliqué avoir décidé de revenir en politique en réaction au fait que le président sortant avait, à ses yeux, "violé la Constitution", en sortant de son rôle de président et provoqué un blocage politique de plusieurs années.

Francisco Guterres, l’actuel président, s’est dit optimiste de pouvoir décrocher un second mandat.

Près de 860.000 électeurs sont inscrits pour ce scrutin à travers le pays de 1,3 million d’habitant.

Le scrutin a ouvert à 07H00 locale (22h00 GMT vendredi) et doit fermer à 15h00.

Si aucun candidat n’obtient la majorité absolue, un deuxième tour sera organisé le 19 avril avant l’inauguration du nouveau chef d’État prévue le 20 mai, anniversaire de l’indépendance du pays.

L’ancienne colonie portugaise annexée par Jakarta en 1975 est devenue un pays pleinement indépendant en 2002 après 24 ans d’occupation sanglante indonésienne.

 

Sur le même sujet

Timor oriental : le prix Nobel de la paix Ramos-Horta remporte l'élection présidentielle

Monde Asie

Articles recommandés pour vous