RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Bruxelles

Le Théâtre National sort de ses quatre murs pour remettre le spectacle en mouvement avec son festival "Ouvertures"

THE NERDS
17 août 2020 à 08:10Temps de lecture2 min
Par Pauline Godfroid

Pour terminer l’été tout en beauté, deux épisodes culturels sont prévus : Le Grand Tour, une longue promenade en Wallonieaccompagnée de spectacles, et Ouvertures, un événement rassemblant différents spectacles proposés par le Théâtre National. Ouvertures aura lieu dans diverses régions, et passera notamment à Jette le premier week-end de septembre. Le journaliste du magazine Moustique, Éric Russon, est venu nous expliquer ce qu’il se cachait derrière le festival Ouvertures.

Durant tout l’été, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid 19.

Le but principal d’Ouvertures est d’aller à la rencontre de publics différents pour réfléchir à la place de la culture dans la société. Éric Russon continue et nous explique l’origine de cet événement hors du commun : "La crise sanitaire a fait que pendant trois mois, les théâtres ont été fermés. Ils le sont toujours d’ailleurs, il n’y a rien jusque septembre. Beaucoup de questions se posent pour la rentrée de septembre. Pendant ces trois mois, les auteurs, les acteurs, les techniciens, etc. n’ont pas pu travailler avec et pour le public. Et donc, il y a une urgence, non pas à retrouver le public, mais à refaire son métier, tout simplement."


►►► À lire aussi : Le Théâtre National part en balade cet été à Spa, à Jumet, à Marchin, à Mons et à Jette


Ouvertures est une initiative du Théâtre National, son but est de "sortir le spectacle du Théâtre National, changer un peu l’image du Théâtre National et aller à la rencontre des gens avant une rentrée qui est très nébuleuse, on ne sait vraiment pas ce qu’il va se passer…", précise Éric Russon. C’est aussi une occasion de séduire d’autres publics et de redonner l’envie à certains de se tourner un petit peu plus vers le théâtre. Le journaliste ajoute : "Les spectacles d’Ouvertures sont tous très différents, il y a du théâtre, de la danse, de l’absurde, etc. Il y en a vraiment pour tous les goûts." 


►►► Retrouvez toutes les informations dans le magazine Moustique, disponible en librairie, ou sur le site du Théâtre National.


 

Articles recommandés pour vous