RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

"Le tennis-elbow" : cette douleur du coude qu’on n’attrape pas qu’au tennis !

Le tennis-elbow : c’est quoi exactement ?

Vous avez peut-être déjà ressenti cette douleur aux tendons, dans la partie extérieure du coude. Eh bien cette douleur a un nom : l’épicondylite ou autrement appelée le "tennis-elbow." Plus d’explications sur ce syndrome avec Cédric Booghs, kinésithérapeute du sport et thérapeute manuel au centre "Be sports Heath & Care" à Bruxelles.

Dans le temps, l’épicondylite faisait référence à un hypothétique état inflammatoire de l’insertion de ces muscles, qui provoquent l’extension du poignet. Mais aujourd’hui, nous préférons parler de "tendinopathie des épicondyliens" ou "enthésopathie mécanique", car cette maladie peut provoquer des douleurs sans inflammation, explique Cédric Booghs, kinésithérapeute du sport et thérapeute manuel au centre "Be sports Heath & Care" à Bruxelles.

Ce syndrome touche les hommes et les femmes de façon égale, généralement âgés de 35 à 55 ans. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, "le tennis-elbow" ne touche pas spécifiquement les sportifs de haut niveau mais bien les sportifs amateurs qui sont plus exposés au problème, car ils utilisent moins bien leur matériel.

Symptômes

  • Douleur à la pression de l’insertion des muscles de la partie externe du coude ;
  • Douleur à l’extension du poignet ;
  • Généralement, les personnes consultent quand elles ont du mal à lever le coude et tenir des objets en main.

Les muscles qui s’attachent au niveau du coude se terminent au niveau du poignet. Ces muscles permettent de stabiliser le poignet et de faire une extension avec le poignet. Pour cette raison, le travail est le premier facteur de risque au niveau de cette problématique. Jusqu’à 65% des travailleurs peuvent en souffrir, en fonction du métier. Les personnes qui effectuent un travail de bureau, les musiciens, les pianistes et violonistes vont par exemple beaucoup utiliser leur coude.

Les epicondylites : une affection douloureuse touchant le coude

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pour les bricoleurs, on sait que quand on utilise des charges lourdes de plus de 20 kg, au mois dix fois par jour, ou qu'on pratique des mouvements de poignets pendant plus de deux heures, il y a plus de chance d’avoir des douleurs au coude. Le tabagisme actif ou ancien peut aussi dégrader les tendons de manière assez importante.

Comment se soigner ?

Quand on est dans la phase très aiguë, le kiné va proposer :

  • Des glaçages, des antalgiques, anti-douleurs (paracétamol) ;
  • Un arrêt de l’activité irritante ;
  • Des repos relatifs de six semaines, car il faut continuer à bouger.

Pour la suite, il n’y a pas de consensus dans les protocoles actuels pour le traiter correctement. le kiné va de toute manière faire du renforcement musculaire spécifique. Il existe aussi d’autres techniques comme celles du crochetage, ou celle des manipulations.

Les médecins peuvent également proposer des injections de corticoïdes ou de PRP (du plasma riche en plaquettes). En dernier recours, on peut procéder à une chirurgie de dernier recours (5-10%). Pour une récupération complète, il faut compter entre six mois et deux ans pour les cas les plus graves.

Prévention 

Pour éviter de se faire trop mal pendant le sport, il faut bien s’échauffer et ne pas hésiter à faire du renforcement musculaire. Dans les problèmes musculaires, on sait que le repos et l’hydratation sont deux facteurs majeurs. Il faut une bonne préparation physique si c’est dû à un problème physique. Et une bonne ergonomie si c’est un problème de travail. Ne pas hésiter à demander à ses employeurs des outils ergonomiques pour éviter tout problème, tels que des dispositifs anti-vibration.

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13 heures à 14h30 en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Loading...

Sur le même sujet

Syllogomanie : syndrome d'accumulation excessive, comment s'en sortir ?

La Grande Forme

Les hémorroïdes : un sujet tabou mais une consultation nécessaire !

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous