Economie

Le taux de chômage augmente en Europe, + 6% chez nous en un an

Le taux de chômage augmente en Europe, et chez nous?

© AFP / FRED DUFOUR

26 avr. 2013 à 05:24 - mise à jour 26 avr. 2013 à 06:25Temps de lecture1 min
Par Céline Biourge

La période est morose, et coté chiffres, on attend chaque mois avec fébrilité les chiffres du chômage en espérant un signe d'une très hypothétique embellie. Pour le mois dernier, c'est  malheureusement raté, le taux de chômage a encore augmenté dans notre pays, il a grimpé de 6% par rapport à mars 2012 selon l'ONEM. Et c'est le chômage des jeunes qui a bondi. 

L'ONEM recense plus de 437 000 chômeurs complets indemnisés, c'est sans tenir compte bien sûr des sans-emplois qui ne perçoivent pas d'allocations de chômage; ni des découragés du marché du travail.

Mieux que la moyenne européenne

Selon les statistiques européennes, le taux de chômage s'élève chez nous à 8,1% de la population active. C'est mieux que la moyenne européenne qui s'affiche aujourd'hui à 10,9% (parce qu'il faut le dire, des pays comme l'Espagne et la Grèce pèsent lourdement dans la balance).

Ce qui nous permet de surpasser la moyenne de la classe, c'est notre dispositif de chômage temporaire qui joue le tampon dans les périodes d'inactivité économique. Un tampon qui a fonctionné à plein en mars dernier à cause des intempéries dans le bâtiment notamment. Mais il ne faut pas s'y tromper, tous les indicateurs restent au rouge. Le nombre de faillites d'entreprises continue d'augmenter, les chiffres de l’intérim sont en recul, ceux des exportations aussi. Et comme la croissance est à zéro, il ne faut pas s'attendre à des créations d'emplois. Un très mauvais moment à passer. 

 
Avec A. Meeus et Fr. Gilain

 

Sur le même sujet

Grèce: le marché de l'emploi se redresse très légèrement

Economie

Le nombre de faillites va bondir de 11% cette année selon des analystes

Economie