RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

"Le Tartuffe ou l’imposteur" de Molière au château de Modave jusqu’au 31 juillet

Pour le 30e été, la compagnie théâtrale Lazzi s’est installée au château de Modave. Depuis ce 5 juillet et jusqu’au 31 juillet, elle y joue "Le Tartuffe ou l’imposteur" de Molière, Molière dont on célèbre cette année le 400e anniversaire de la naissance. Le château de Modave est un lieu de circonstance. Vers 1668, le maître charpentier liégeois Rennequin Sualem y a installé une machine hydraulique pour l’alimenter en eau. A la suite de cette réalisation, il a été appelé à Versailles pour y construire la machine de Marly destinée à alimenter les jardins du château de Louis XIV, un roi qui a été à la fois le censeur et le protecteur de Molière.

Dans "Le Tartufffe" de la Cie Lazzi, le rôle d’Orgon est tenu par Stéphane Stubbé. "Ici, au château de Modave, nous avons joué un petit peu dans tous les lieux : les dépendances, à l’intérieur du château, sur les terrasses, à l’extérieur, à l’intérieur. Et cette année, nous jouons dans la salle des gardes.", explique-t-il, "Le choix du Tartuffe date d’il y a deux ans, avant le premier confinement. Donc ça n’avait pas comme but de fêter le 400e anniversaire de la naissance de Molière mais, bon, on profite de l’occasion pour le jouer ici dans les conditions, entre guillemets, normales de la production qui était prévue il y a deux ans."

Stéphane Stubbé ajoute que jouer cette pièce au château de Modave : "C’est particulier. Le château est le quatrième personnage de la pièce puisque cette bâtisse est tellement versaillaise qu’on a l’impression de jouer vraiment dans les costumes et dans la salle où aurait pu être joué "Le Tartuffe" devant Louis XIV."

Stéphane Stubbé campe Orgon
Stéphane Stubbé campe Orgon Victor Rambeaux

"Nous sommes douze sur scènes. Il faut le souligner parce qu’on voit de moins en moins de spectacles avec un grand nombre d’acteurs sur scène.", précise aussi Stéphane Stubbé, "Nous jouons le texte en alexandrins tel qu’il a été écrit. La particularité de la mise en scène c’est de se concentrer sur le travail des acteurs, sur la diction du texte, sur la comédie aussi qui en résulte et d’en faire ressortir le plaisir du jeu, qui est d’autant plus accentué par le fait que les spectateurs sont très proches et donc se sentent impliqués dans l’action beaucoup plus que dans un théâtre classique."

La première a eu lieu ce mardi 5 juillet. Quel a été l’accueil réservé à la pièce ? "L’accueil fut extraordinaire.", répond le comédien, "Le public, les gens qui étaient là, les professionnels qui étaient dans la salle ont applaudi justement cette, entre guillemets, simplicité dans la mise en scène mais qui fait ressortir véritablement le texte et tout l’enjeu des situations et où on entend vraiment le texte de Molière tel qu’il a pu être écrit."

La Cie Lazzi présentera " Le Tartuffe " au château de Modave jusqu’au 31 juillet, tous les jours sauf les lundis. Les représentations débutent à 20 heures, excepté celles des dimanches qui commencent à 18 heures 30.

Articles recommandés pour vous