RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Le Standard plaide le vice de forme sans succès, Arslanagic suspendu

Le Standard plaide le vice de forme sans succès, Arslanagic suspendu
08 déc. 2015 à 17:17 - mise à jour 08 déc. 2015 à 17:171 min
Par Belga News

La Commission des litiges de l'Union Belge de football (URBSFA) a infligé mardi une suspension de deux matches ferme à partir du 10 décembre et 800 euros d'amende au défenseur du Standard Dino Arslanagic, exclu à la 37e minute samedi par l'arbitre Nicolas Laforge à Waasland-Beveren (0-0) suite à un tackle particulièrement violent sur Thibault Moulin.

La plaidoirie des défenseurs du joueur n'a pas porté sur la phase litigieuse où il a été poussé, mais a tenté de démontrer qu'une faute de procédure devait éteindre l'affaire.

"L'intégrité physique de la victime de la faute a été mise en danger", avait souligné l'arbitre dans son rapport. Lundi le parquet fédéral avait proposé deux matches de suspension et une amende de 600 euros au joueur, qui devra finalement en débourser 200 de plus.

Le Standard a tenté de démontrer qu'il y avait une faute de procédure et que le règlement fédéral (article 1702) n'avait pas été respecté. L'arbitre n'avait en effet pas rentré son rapport avant le lendemain du match, 10 heures, au secrétariat de la Commission des Litiges, mais... 4 minutes trop tard. Ce qui selon la défense d'Arslanagic devait entraîner l'arrêt de la procédure.

La Commission des litiges a de son côté assuré que ce règlement n'était pas d'application dans ce cas, étant donné que le rapport de l'arbitre n'est pas destiné à l'Union Belge, seule concernée par l'article 1702, ainsi que précisé dans l'article 1704, mais à un de ses organes habilité à statuer en son nom.

"Les images tv ont pleinement confirmé le rapport de l'arbitre", a-t-elle dès lors pu constater. "Le tackle d'Arslanavic les deux pieds et les crampons en avant dans les jambes de l'adversaire a manifestement été d'un grand danger pour son intégrité physique. L'exclusion se justifiait donc pleinement".

Arslanagic ne jouera pas le match de dimanche (14h30) contre le FC Brugeois pour le compte de la 19e journée de la Jupiler Pro League, ni en quart de finale de la Coupe contre Courtrai le 17 décembre.

Il reste néanmoins au Standard la possibilité de faire appel contre ces sanctions. L'affaire serait dans ce cas définitivement rejugée vendredi matin.

Belga

Articles recommandés pour vous